Galliano : les plaignants confirment les insultes

Rédaction en ligne

lundi 28 février 2011, 20:00

Le créateur de mode John Galliano a été confronté durant deux heures, lundi après-midi, au couple qui l’accuse d’avoir proféré des injures à caractère antisémite et racial jeudi soir à la terrasse d’un café parisien.

Galliano : les plaignants confirment les insultes

© AFP

Agés de 34 et 41 ans, les plaignants ont confirmé devant les policiers avoir été insultés lors d’une altercation survenue dans cet établissement. Le créateur « a réfuté l’ensemble des accusations portées contre lui », ajoute-t-on de même source.

Un employé du bar et le chauffeur du directeur artistique de Dior notamment ont été entendus dans l’après-midi par les enquêteurs. Ils ont déclaré ne pas avoir entendu les injures antisémites et racistes invoquées par les plaignants.

Arrivé en compagnie de son avocat en début d’après-midi, le Britannique devait être confronté en fin de journée à une troisième personne, une femme de 47 ans qui a déposé plainte samedi contre lui. Elle affirme avoir été victime des mêmes faits en octobre 2010 dans le même établissement.

« Nous sommes surpris par cette nouvelle plainte qui ressemble exactement aux premières, ce n’est pas un hasard », avait déclaré lundi matin Me Stéphane Zerbib, l’avocat du créateur de la maison Dior, qui clame son innocence. « Il est quand même étonnant que cette personne ne se soit pas manifestée depuis octobre dernier ».

Selon la plaignante, le Britannique, fortement alcoolisé, se serait moqué de son physique et l’aurait insultée en anglais. Selon le quotidien « Le Parisien », elle aurait donné les noms de deux témoins pouvant accréditer sa version des faits.

A l’issue des auditions, le parquet de Paris devra décider des suites judiciaires éventuelles qu’il souhaite donner à cette altercation.

(ap)