Votre week-end en 15 clics

Rédaction en ligne

vendredi 20 avril 2012, 11:44

De l'art contemporain, avec Art Brussels et d'autres expos. Mais aussi du théâtre, de l'opéra, du jazz, un club éphémère avec des DJ, du jeune public : un week-end en 15 clics éclectique.

Votre week-end en 15 clics

Art Brussels, jusqu’à dimanche ©Duchesnes

Vendredi

Youth Jazz Orchestra

C'est le clarinettiste et compositeur norvégien Klas Lindquist qui dirige l'orchestre de jeunes Belges qui apprennent l'art du big band sous la houlette de leurs aînés du Brussels Jazz Orchestra.

Samedi

Orlando

René Jacobs et Pierre Audi conjuguent leurs efforts pour illustrer les aventures du chevalier fou Orlando. Un des opéras les plus échevelés de Händel. A voir à la Monnaie jusqu'au 6 mai.

Stacey Kent

Les VW Spring Sessions ont invité la formidable chanteuse américaine, dont le dernier album est chanté en français. Pour les fans de divas du jazz, c'est à ne pas manquer.

Vendredi et samedi

Pop Up Club

Dans le cadre de la foire d'art contemporain Art Brussels, un nouveau concept de soirée éphémère s'invite dans la capitale. A la fois arty et festif, cet endroit ludique se veut un lieu de détente nocturne incontournable pour les acteurs nationaux et internationaux de l'art contemporain ainsi qu'un point de ralliement pour les marchands, galeristes, collectionneurs, artistes et trend-setters.

Œdipe à la ferme

Sans complexe, Claude Semal et Ivan Fox revisitent un mythe très ferme à l'aune de la basse-cour. C'est la question de la poule et de l'oeuf, de la mère et de l'enfant, avec réponse en sketches, en chansons et en dérision, convoquant théâtre d'objets , marionnettes, poireaux et oeufs. Un spectacle frais du jour, à consommer sur le plat.

La Estupidez

L'une des sept pièces écrites par Rafael Spregelburd après avoir découvert le tableau de Jérôme Bosch, Les sept péchés capitaux. La Estupidez évoque l'avarice et Spregelburd y dresse l'esquisse d'un monde dominé par la stupidité et l'argent. Entre franche comédie et humour plus grinçant, trois comédiens de Transquinquennal, auxquels s'ajoutent Kristien De Proost et Mélanie Zucconi, endossent les vingt-cinq personnages de la pièce.

Interiors

En adaptant Intérieur de notre compatriote Maurice Maeterlinck, Matthew Lenton offre un spectacle fascinant dont il nous dévoile l'incroyable complexité.

Gemelos

Formidable adaptation du « Grand Cahier » d'Agota Kristof. Pour raconter l'histoire de ces jumeaux se forgeant une carapace indestructible face à la dureté du monde qui les entoure, la Cie Teatro Cinema (ex-La Troppa) propose un fascinant va-et-vient entre marionnettes et acteurs de chair et d'os, ceux-ci devenant de véritables poupées géantes dans un décor aux allures de jeu d'enfant. Un spectacle magique et bouleversant.

Samedi et dimanche

La Traviata

Reprise de la production de Stefano Mazzonis avec dans le rôle-titre la grande Annick Massis.

Vendredi, samedi et dimanche

Art Brussels

Dynamique trentenaire, la foire d'art contemporain Art Brussels offre un plateau d'artistes confirmés et de talents prometteurs. Des événements « arty » complètent la fête dans Bruxelles, avec aussi une première ouverture aux Off.

Marcel Berlanger

Dernier week-end. Le travail de Marcel Berlanger se nourrit d'une vaste connaissance de l'histoire de l'art et d'une pratique réflexive sur la peinture et l'image. Investissant l'espace du musée et les serres du Botanique, il inclut l'histoire atypique du lieu.

Courants d'Airs

Le “festival des courants d'arts de la scène”, qui en est déjà à sa septième édition, ce sont des dizaines de projets proposés par les étudiants du Conservatoire de Bruxelles, section théâtre et musique confondues, mais aussi ceux d'autres écoles d'art de Belgique, comme les autres conservatoires (Mons et Bruxelles), l'Insas, la Cambre, etc. Véritable laboratoire de la création de demain, Courants d'airs se déroule donc au sein même du Conservatoire (mis à part quelques représentations extra-muros).

Présent

On peut avoir 300 ans et tenir une forme de jeune homme. La preuve avec Présent !, exposition collective célébrant les trois siècles d'existence de l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Pour parvenir à caser tout ce beau monde, deux espaces ont été nécessaires : la Centrale électrique et, à deux pas de là, le centre culturel De Markten.

Le Voyage extraordinaire, de Georges Meliès

Ne ratez pas le récit fabuleux de deux voyages extraordinaires : le premier, un documentaire, plonge dans une incroyable course contre la montre face à une pellicule nitrate de 1902 qui se décompose. Il nous mène aussi à la pointe de la technologie, là où, dans l'ombre, s'opèrent des petits miracles. Le second est la fiction tant chouchoutée, dans sa version restaurée, en couleur. Elle nous propulse sur la lune avec le professeur Barbe fouillis, là où les parapluies se transforment en champignons.

Jeune Public

Tous les spectacles jeune public