Transports maritimes: la croisière s'envoie en l'air

vendredi 04 mai 2012, 12:16

Fini les traversées transatlantiques pépères, les croisières riment désormais aussi avec fantasmes, érotisme et expériences torrides. Il y en a même pour tous les goûts : paquebots pour célibataires, périples spécial cougars ou gays. La croisière ne s'amuse plus, elle s'envoie carrément en l'air !

Transports maritimes: la croisière s'envoie en l'air

: DR

Par Didier Dillen. Paru dans Victoire le 28/04/2012.

Galipettes à bâbord ! Les bateaux de croisières ne sont pas encore devenus des baisodromes flottants, mais ça y ressemble parfois un peu. Déliquescence des moeurs ? Pas du tout. Jadis assez âgé et fortuné, l'amateur de croisières s'est fortement rajeuni ces dernières années, passant en moyenne de 55 à 45 ans. Certes, le croisiériste part désormais souvent en compagnie de son conjoint et de ses enfants, ce qui ne facilite pas toujours les rapprochements intimes, mais les voyages en amoureux restent un des grands classiques du tourisme maritime. La proportion de jeunes couples qui décident de partir en croisière romantique est même plus élevée que jamais. En Italie, un couple sur deux part ainsi en paquebot pour son voyage de noces ! Et qui dit lune de miel dit évidemment coups de reins à gogo. Certaines compagnies misent d'ailleurs à fond sur le romantisme torride du voyage en bateau : luxe et volupté en pagaille, réductions pour jeunes mariés, spas et massages pour deux et même croisières réservées aux adultes ! De quoi donner des envies aux plus timorés.

Solo sur l'eau

Cela dit, il n'y a pas que les couples qui choisissent désormais le bateau pour s'envoyer en l'air. Les croisières solo, parfois tout sauf chastes, ont également le vent en poupe. Certaines compagnies se contentent d'organiser des soirées pour célibataires en début de voyage, d'autres réservent parfois des bateaux entiers aux singles en manque de rencontres amicales et plus si affinités. Promiscuité, ambiance festive ou romantique, activités collectives, tout est fait pour rapprocher les coeurs quand ce n'est pas les corps. Bien que nettement plus chères, ces croisières ont leurs fans inconditionnels. C'est qu'on peut y draguer et coucher sans risque de tomber sur quelqu'un de marié. Du moins en principe.

Drague en mer

Dans le même style, les croisières gays ou lesbiennes atteignent des sommets. Au programme : ambiance dance floor, farniente, folles nuits et fornication. Imaginez un navire rempli à ras bord de superbes mâles ou filles, qui pour beaucoup n'ont qu'une seule envie : faire la fête et ne pas terminer la soirée tout seuls. Pas besoin d'échanger un numéro de téléphone, les cabines ne sont jamais très loin ! Certaines croisières disposent même de leur propre espace drague en plein air. Pour la petite histoire, ce type de voyages est né voici vingt-cinq ans aux États-Unis. Les principales croisières 100 % gay sont d'ailleurs essentiellement américaines, mais il en existe aussi des francophones. Organisées sur de vraies villes flottantes, elles rassemblent parfois plusieurs milliers de garçons ! D'autres, plus intimes, qui réunissent quelques dizaines de passagers, ont également vu le jour. Elles sont apparemment tout aussi chaudes.

Cougars à la manoeuvre

Mais en matière de croisière, l'offre n'en finit pas de se diversifier. Les cougars sont ainsi devenues la nouvelle cible de certains organisateurs. Une toute première croisière pour femmes mâtures amatrices de chair fraîche s'est tenue fin 2009 : l'International Cougar Cruise ! Au menu, un voyage de trois jours à destination du Mexique, dans un paquebot grand luxe de six étages, trois piscines, multiples jacuzzis et discothèques. Quelque trois cents cougars et jeunes mâles étaient montés à bord. Depuis, quatre autres croisières de ce type ont déjà été organisées et une sixième est prévue pour cette année encore. Activité principale annoncée : la chasse aux « lionceaux »* !

* De l'anglais « cubs », jeunes fauves. Surnom donné aux jeunes hommes qui aiment les femmes plus âgées.