Le monde du pastis en deuil, Patrick Ricard est décédé

Rédaction en ligne

samedi 18 août 2012, 17:49

Le président du groupe français de vins et spiritueux Pernod Ricard aurait succombé à un malaise cardiaque, sur l’île familiale de Bendor dans le Var.

Le monde du pastis en deuil, Patrick Ricard est décédé

Né en 1945, Patrick Ricard avait rejoint en 1967 la société familiale fondée en 1932 par son père, Paul.

Après avoir occupé plusieurs postes dans les principales fonctions de l’entreprise, Patrick Ricard en était devenu directeur général, en 1972.

La fusion avec l’éternel concurrent Pernod en 1975 le voit devenir directeur général du groupe, puis PDG en 1978. L’homme se lance dans une stratégie de diversification de la gamme des produits et d’internationalisation des activités.

Les ventes à l’étranger comptent aujourd’hui pour près de 90 %, selon le groupe, devenu No2 mondial du secteur vins-spiritueux avec l’acquisition d’Allied Domecq en 2005 et No1 sur le marché premium grâce à des marques de prestige telles que Mumm, Perrier-Jouët, Martell ou encore Chivas Regal.

Pernod Ricard, qui compte plus de 18.000 collaborateurs répartis dans plus de 70 pays, doit présenter ses résultats annuels le 30 août.

Marié et père de trois enfants, Patrick Ricard avait quitté en novembre 2008 ses fonctions exécutives, tout en continuant d’assumer la présidence du conseil d’administration. Pour l’heure, les commandes du groupe sont tenues par le directeur général du groupe, Pierre Pringuet.

La holding compte en son sein un autre Ricard, son neveu Alexandre, 40 ans, petit-fils de Paul, directeur général adjoint depuis septembre 2011 en charge de la distribution. Un autre neveu, César Giron, 50 ans, dirige Pernod, tandis que Danièle Ricard, mère de César et sœur de Paul, est administratrice.

Réactions dans l’Hexagone

Le ministre de l’Economie Pierre Moscovici a déploré dans un communiqué « une lourde perte pour la communauté des entrepreneurs français, dont notre pays a tant besoin en cette période de crise économique et sociale ».

Le Mouvement des entreprises de France (MEDEF) a fait part de sa « très grande tristesse ». « Fils de Paul Ricard, l’inventeur du mythique pastis de Marseille, Patrick Ricard a su diversifier et internationaliser le groupe sans jamais dévier de sa vision : la montée en gamme de ses marques », souligne l’organisation patronale dirigée par Laurence Parisot.

APS avec l’AFP.