Entretien  : « Le client est attaché aux marques, mais n'a aucune culture automobile »

STEPHANE LEMERET, ;STAGIAIRE

vendredi 27 avril 2012, 10:25

Pour comprendre ce marché automobile chinois devenu le plus important au monde, nous avons interrogé un spécialiste local, Gao Hua, rédacteur en chef d'Auto Fan.

Si vous deviez résumer votre marché automobile national, que diriez-vous ?

Les marques automobiles allemandes ont établi les standards. Ces constructeurs devraient tenir leur rang, même si les Coréens effectuent aussi une belle percée actuellement. Mais ils ne séduisent pas les mêmes clients.

Quel est le potentiel des marques chinoises dans ce concert ?

Elles sont trop nombreuses : dans cinq ans, elles ne seront plus toutes là ! Mais il y a deux types de marques automobiles chinoises : celles dépendant du gouvernement et les firmes privées comme Great Wall, Geely, Chery ou JAC. Celles-ci sont sans doute mieux armées car elles ont fait des investissements importants pour améliorer leurs produits. Ce n'est pas encore parfait mais les progrès sont rapides et tangibles. Certaines marques d'Etat, en revanche, ne subsistent que parce que fermer une usine serait très mal vu politiquement.

Comment expliquez-vous l'incroyable succès de certaines marques de prestige ?

Le client chinois est très attaché aux marques. Le problème, c'est qu'il n'a aucune culture automobile. Si les acheteurs choisissent une Mercedes, c'est donc avant tout parce qu'ils savent que Lady Di roulait dans une voiture de cette marque. Et s'ils optent pour une Land Rover, c'est pour imiter la famille royale britannique. Mais c'est surtout le bouche à oreille qui est important. Je citerais l'exemple de Rolls-Royce qui a ouvert une concession dans une ville du Sud et qui a mis six mois avant de vendre sa première voiture. Les dix suivantes ont suivi très vite après !

Le système de taxation pénalisant les voitures importées pourrait-il évoluer ?

A priori non, même si le gouvernement pourrait essayer de pénaliser un peu plus les voitures américaines vu les relations un peu tendues en ce moment. Il faut aussi voir ce qui va se passer en France mais pour les voitures allemandes, ça ne devrait pas changer.