Mazda enterre le moteur rotatif

vendredi 29 juin 2012, 11:41

Mazda Les normes anti-pollution ont eu raison du moteur rotatif, comme de la Mazda RX8 d'ailleurs.

Mazda enterre le moteur rotatif

La dernière Mazda RX-8 a quitté les usines en cette fin juin Les normes de pollution ont signé l’arrêt de mort de son performant moteur Wankel

Conçu par l'ingénieur allemand Alfred Wankel, intégré dans la gamme Mazda par la Cosmo Sport 110 de 1967, le moteur rotatif offrait d'importants avantages. Dépourvu de soupapes et dotés de pistons « triangulaires » tournant sur eux-mêmes, il se distinguait par son silence de fonctionnement, un rendement supérieur aux moteurs classiques, une absence de vibration, ainsi que par une grande compacité et un poids réduit. Malheureusement, ses solutions techniques entrainaient une consommation et un niveau d'émissions polluantes trop élevé pour répondre aux dernières normes. Retirée des concessions européennes il y a peu, la Mazda RX-8 rend définitivement son tablier sur tous les territoires, contrainte et forcée. Le moteur rotatif a, lui, un espoir de survie en tant que prolongateur d'autonomie sur certains véhicules électriques.