Des designers et photographes posent pour Hogan

ANNE-SOPHIE LEURQUIN

mardi 17 avril 2012, 18:06

Soixante et un designers et photographes de renommée mondiale ont pris la pose pour la marque italienne Hogan. Ils livrent leur vision du luxe, sur le thème « Future Roots » (racines du futur).

Racines du futur. C'est le titre d'une série de manuels d'histoire parus chez Didier Hatier, que les écoliers belges connaissent bien. Comment comprendre le présent sans explorer nos racines ? C'est la question à laquelle la marque de luxe Hogan se confronte. En décembre dernier, elle avait demandé au photographe Todd Selby (« The Selby ») de mettre en scène de jeunes talents du monde de la création sur le thème « Future Roots ».

Cette fois, en marge du Salone del Mobile de Milan, qui se tient du 17 au 23 avril, Hogan a interrogé une soixantaine de designers et d'architectes de renommée internationale sur ce même concept des racines du futur. Les portraits de ces artistes tous chaussés de Hogan sont exposés à Milan. Un livre paru aux Editions Skira compile les clichés de la photographe italienne Ornella Sancassani. Sur le site internet, une webradio diffuse les musiques et interviews des principaux protagonistes de ce projet.

Richard Meier, Mario Bellini, Jean Nouvel, Santiago Calatrava, Patricia Urquoili... se sont prêtés au jeu. Sur le site de Hogan, une vidéo déroule leur vision du luxe et de leur travail. Une galerie photo propose leurs portraits avec des objets de leur création et une courte biographie. Toyo Ito, qui utilise volontiers l'expression de « futur primitif » confie que « le monde d'aujourd'hui pourchasse toujours plus avant le futur, tout en explorant les racines individuelles de chacun. »

Même son de cloche chez Mario Cucinella : « L'élément fondamental de notre époque est qu'on construit le futur, mais un futur toujours plus lointain, qui sera un nouveau passé, une nouvelle racine. » Ou encore chez Firouz Galdo : « Il n'y a pas de futur sans mémoire, mais il n'y a pas de mémoire s'il n'y a personne pour construire un futur. » Des citations de haut vol, on le voit. Comme quand Italo Rota convoque Einstein : « De nos jours, le luxe correspond à de nouvelles notions d'espace, de temps et de mouvement, en accord avec les théories d'Einstein. » Plus simplement, Isao Hosoe conclut : « Le luxe, c'est un sourire. »