Bureaux écolos

mardi 24 avril 2012, 12:29

Petits et grands bureaux italiens se démarquent par souci d'écologie. En expérimentant de nouvelles technologies de pointe dans ce domaine et en utilisant des matériaux durables, comme l'aluminium ou le bois. La preuve par trois studios milanais de premier plan.

Bureaux écolos

: DR

Paru dans Victoire le 21/04/2012.

Après avoir occupé les arches du parc du Cinquantenaire à Bruxelles l'an dernier, le restaurant itinérant The Cube a trouvé place pendant cinq mois sur la Piazza Duomo, à Milan, avant d'être déplacé à Stockholm puis à Londres. Le projet a entièrement été géré par Park Associati, studio d'architecture et de design. La formule se veut flexible : le restaurant est constitué d'un assemblage de modules qui permettent de s'adapter aux différentes situations climatiques, avec toujours de hauts standards en ce qui concerne le confort, même dans les conditions les plus extrêmes.

Le revêtement extérieur, immaculé, est en aluminium coupé au laser en suivant une texture géométrique qui en recouvre toute la surface et contribue à conférer de la légèreté au pavillon. Celui-ci englobe la salle, la cuisine et la terrasse. Les matériaux sont réutilisables à tout moment, avec des caractéristiques innovatrices au point de vue de la technologie, de l'écodurabilité et de l'économie d'énergie. Créé en 2000 par Filippo Pagliani et Michele Rossi, tous deux gradués en architecture à l'École polytechnique de Milan, Park Associati travaille surtout à grande échelle. Pour des clients privés et publics, sur des projets de bureaux, d'horeca, des musées, des logements. Leur approche transversale mêle la culture du lieu et la spécialisation, l'artisanat et la haute technologie.

Parmi les projets d'envergure, le nouveau siège social de la célèbre firme d'équipement de montagne Salewa, basée à Bolzano, se déploie aujourd'hui dans un environnement naturel exceptionnel, dans la continuité de falaises raides. Réalisé essentiellement en aluminium, matériau durable de premier plan, le bâtiment de Salewa a d'ailleurs fait l'objet d'un ouvrage édité par Phaidon. La construction est formée par une série de blocs à facettes et de tours, dont une de 50 m de haut qui, une fois achevée, constituera le point le plus élevé de la ville. Le projet combine une peau d'aluminium microperforée et électro-colorée, et une couverture verticale de verre, qui protège les parties les plus exposées du bâtiment. L'effet est sculptural.

3M Italy et le parc Pollino

Depuis le lancement d'un bureau à Paris en 1992 puis à Bologne sept ans plus tard, le bureau de Mario Cucinella engrange les prix internationaux. Ces dernières années, son approche axée essentiellement sur la durabilité est devenue une référence. Entre autres projets très signifiants à ce niveau, citons le bâtiment Sieeb (Sino-Italian Ecological Energy- Efficient Building) de Pékin, l'Institut national de l'énergie solaire à Chambéry et, tout récemment, le tout aussi remarquable nouveau siège social de 3M Italy.

Situé dans la banlieue de Milan dans le quartier du Pioltello, le bâtiment linéaire de 105 m de long et 21 m de large est divisé en terrasses de deux à cinq étages. Ce système de paliers joue un rôle d'amortisseur environnemental, qui protège le bâtiment des extrêmes climatiques, hiver comme été. Lui conférant une esthétique unusuelle et élégante. Sa forme et son orientation permettent un contrôle environnemental optimal. De même, le système photovoltaïque intégré au design rend l'ensemble agréable.

Dans un autre format, le bureau développe un centre multidisciplinaire dans le plus grand parc national d'Italie, le parc du Pollino, en Calabre, à un point stratégique : près d'un des accès privilégiés du parc, qui constitue une zone de passage entre la Calabre et les régions du Nord. Le volume imaginé par le studio s'inspire d'un livre, avec une forme extérieure « en triangle » et des intérieurs tout en courbes. Le bâtiment utilise des solutions énergétiques actives et passives. Vu le contexte particulier du parc, on a voulu évoquer métaphoriquement la nature par l'utilisation de matériaux comme le bois, afin d'assurer l'intégration du bâtiment dans son contexte tout en le démarquant comme un point de repère exemplaire.

Courbes audacieuses

De son côté, le jeune bureau Modus architects, cofondé par Matteo Scagnol et Sandy Attia s'est rapidement fait remarquer aux niveaux national et international par une architecture simple, belle, innovante et peu énergivore. Parmi les chantiers en cours, quatre maisons unifamiliales, cinq buildings scolaires, une aile psychiatrique, une maison sociale et un espace galerie au-dessous de l'autoroute A22 qui mène à la frontière italo-autrichienne.

La House H, qui fait l'objet de nombreuses publications, traduit parfaitement leur façon de faire. À la base, le client avait lancé un concours dans l'idée de rénover ou de détruire et rebâtir une maison située dans les Alpes italiennes, sur un site résidentiel des années 50. Sous la patte de Modus architects, celle-ci s'intègre désormais dans une nouvelle construction, dotée de courbes audacieuses.

La maison existante a été augmentée d'une plateforme mansardée contenant tous les espaces de service. Une large courbe mène du front de rue à l'arrière-jardin. Avec une vue exceptionnelle vers la ville de Bressanone, la maison est définie par une hauteur double. La véranda, à l'étage, est connectée au jardin par une rampe accentuée par une descente en piqué. Le toit s'ouvre sur le ciel. Les deux matériaux principaux sont le chêne européen patiné naturellement et, en contraste, un chêne du même type, plus sombre. En termes d'énergie, la maison est largement autosuffisante, grâce à une combinaison de chauffage géothermique et de panneaux photovoltaïques.

En cours également, le projet de l'usine Damiani- Holz&Ko (p. 18), dédiée au développement de solutions constructives en bois, et dont les façades sont revêtues de fines lamelles en bois. Les perspectives présentent un mouvement ondulatoire, qui capte la lumière différemment à divers moments du jour et rend l'ensemble très vivant. Au troisième étage, deux amples fenêtres sont symboliquement tournées vers les bois environnants. www.mcarchitects.it www.modusarchitects.com www.parkassociati.it