Faut-il détoxifier son corps au printemps ?

Marie-Noëlle Vekemans

mardi 27 mars 2012, 11:45

Le teint terne, les kilos superflus, les idées tristes, l'inconfort intestinal, etc. sont quelques symptômes d'un mauvais fonctionnement de votre corps. Les agressions hivernales ont probablement fragilisé vos défenses immunitaires et vous fonctionnez au ralenti.

Faut-il détoxifier son corps au printemps ?

: DR

Pour Martine Fallon, consultante en diététique naturelle, “ il faut changer son alimentation pour retrouver son équilibre intérieur. La détox c'est un peu comme un entretien pour une voiture. Si vous ne le faites pas, votre véhicule s'encrasse et il finit par tomber en panne “.


Votre programme détox du printemps :

Au réveil : buvez un verre d'eau tiède avec le jus d'un demi-citron Ensuite, faites-vous un jus frais de pomme, carotte et gingembre ou betterave rouge.

Au petit-déjeuner : choisissez entre un toast de pain d'épeautre au levain avec du beurre de ferme au lait cru et de la purée d'amandes ou un bol de riz complet (4 cuillères à soupe) accompagné de lait de riz ou encore du pooridge aux flocons de riz.

A 10 heures : prenez une vitamine C de type Acerola 100% naturelle

Au déjeuner : optez pour un jus Breuss ou des crudités avec de la vinaigrette faite d'huile d'olive, de vinaigre de cidre ou de citron ou de tamari et des fines herbes. Préparez-vous également des légumes cuits et 5 cuillères à soupe de riz complet que vous pouvez agrémenter d'huile parfumée aux herbes.

A 16 heures : dégustez des fruits crus ou en compote

Au dîner : mangez une crème de légumes (à l'ail 3 fois par semaine) et ensuite, choisissez entre du poisson vapeur ou grillé ou deux œufs (jaune cru) ou du blanc de poulet ou une boule de chèvre frais. Totalisez au maximum 150g. de protéines et ne mélangez pas deux protéines différentes durant un même repas.

En moyenne, une cure détox dure une quinzaine de jours. Il est conseillé d'en suivre une à chaque changement de saison mais s'il ne fallait en faire qu'une seule sur toute l'année, il faudrait la faire au printemps.

“ Durant l'hiver, le foie est particulièrement touché. Or, selon la médecine chinoise, il s'agit de l'organe impérial. Il est très important. Etouffé par les toxines, il va générer du stress, de la colère. Il faut le nettoyer en mangeant mieux afin de retrouver énergie et vitalité “ explique-t-elle.

Que faut-il manger ?

Il faut privilégier les légumes locaux et de saison comme les artichauts, le fenouil, les haricots, les courgettes, les navets, les radis ou encore les poireaux.

Il est également important de beaucoup s'hydrater. “ Il faut boire environ 1,5 litre d'eau peu minéralisée. Il est aussi conseillé de se préparer des tisanes anti-acide ou spécialement prévues pour drainer le foie (mélange de bouleau, pissenlit, romarin, fumeterre). Mettez-en une cuillère à soupe dans un bol d'eau. Laissez infuser un quart d'heure et filtrez. Buvez un bol le matin à jeun et un avant le repas du soir “ conseille Martine Fallon.

Durant une détox, il est préférable d'éviter les dîners au restaurant ou chez des amis afin d'éviter les excès. Mais une fois la cure terminée, il est possible de continuer à s'alimenter sainement tout en se faisant plaisir. “ Il faut inclure une notion de gourmandise dans la cuisine, sinon on ne tient pas le coup. Une fois par semaine, il faut se faire plaisir et manger ce dont on a envie. Les “ crasses “ font aussi partie de l'équilibre “ assure la consultante.

La détox, une partie de plaisir ?

Pas toujours. “ Les trois premiers jours, certaines personnes se sentent à plat. Elles ont mal de tête, mal au dos, etc. mais tout cela est tout à fait normal. Il s'agit de la preuve que la détoxination opère. Ralentissez un jour ou deux puis reprenez la cure. Je conseille donc de commencer le programme autour d'un week-end afin de pouvoir se reposer un maximum. Le sommeil est réparateur puisque c'est durant la nuit que nos cellules s'épurent et que notre énergie se régénère “ déclare Martine Fallon.

Les massages, les drainages lymphatiques, les saunas et les balades au grand air sont également des façons d'atténuer les effets indésirables.

“ L'objectif premier d'une cure détox est de travailler en amont, d'éviter les ennuis de santé plutôt que d'attendre qu'ils soient là pour les soigner. L'alimentation est vraiment primordiale pour rester en bonne santé “ conclut-elle.

En cinq mots : mieux vaut prévenir que guérir !