Souriez, vous serez moins stressé

ANNE-SOPHIE LEURQUIN

vendredi 03 août 2012, 17:51

Sourire diminuerait le stress, selon une étude américaine relayée dans Psychological Science. Les travaux de deux médecins de l'université du Kansas ont démontré que sourire à pleine dents abaisse le rythme cardiaque en cas de stress.

Souriez, vous serez moins stressé

©DR

Un sourire et tout s'éclaire. Pas seulement pour celui qu'il séduit. Mais aussi pour celui qui sourit. Et cela, même s'il est forcé.

Selon deux médecins de l'université du Kansas, dont l'étude vient d'être publiée dans la revue Psychological Science, sourire a pour effet de se déstresser.

Pour mener leur étude à bien, Tara Kraft et Sarah Pressman ont recruté 169 volontaires, répartis en trois groupes, à qui elles ont demandé de s'entraîner à tenir une baguette entre les dents. Le premier groupe devait garder une expression neutre, le deuxième arborer un sourire «standard» et le troisième faire un sourire total et sincère.

Les chercheuses ont réitéré l'expérience en ajoutant une difficulté source de stress: dessiner une étoile de la main opposée à celle qui leur servait pour écrire tout en regardant le reflet de leur tracé dans un miroir, puis plonger une main dans de l'eau glacée.

A chaque exercice les variations du rythme cardiaque chez les sujets étaient relevées. Dans le groupe dont l'expression devait rester neutre lors de ces exercices, le rythme cardiaque s'est sensiblement accéléré. Dans le groupe au sourire forcé, les relevés dévoilent un rythme bien moins élevé. Mais c'est dans le groupe au sourire naturel que le rythme cardiaque était le plus lent.

Sourire apporte donc détente et sérénité, le rythme cardiaque étant souvent synonyme d'un état de stress. D'après les médecins, l'explication se trouverait dans le cortisol, une hormone libérée dans le corps par le sourire, qui est interprétée par le cerveau et traduite comme un état de bonne humeur.

« Mieux vaut en rire » n'est plus un adage populaire. Les chercheuses concluent aussi leur étude par ce conseil : «La prochaine fois que vous êtes coincé dans un embouteillage, essayez de sourire pendant quelques minutes. Il se pourrait que votre cœur en bénéficie!» Sachez vous en rappeler si vous prenez la route ce week-end !