L’Australie interdit les logos sur les paquets de cigarettes

Rédaction en ligne

mercredi 15 août 2012, 16:22

Les logos des marques de cigarettes sur les paquets seront interdits dès le mois de décembre 2012 en Australie. Seul le nom de la marque figurera sous les photos illustrant les ravages du tabac sur la santé.

L’Australie interdit les logos sur les paquets de cigarettes

©AFP

La Haute cour australienne a rejeté un pourvoi de groupes du tabac qui estimaient que la valeur de leur marque serait détruite s’ils ne pouvaient plus afficher leurs couleurs et logos sur les paquets de cigarettes.

À partir du mois de décembre, ces derniers arboreront tous un coloris vert olive et des avertissements sanitaires ainsi que des images explicites de cancer de la bouche, des poumons ou de cécité du fumeur. Une initiative destinée à rendre la cigarette aussi inattractive et peu « glamour » que possible, notamment auprès des jeunes.

« De nombreux autres pays à travers le monde seront encouragés par le succès de cette décision », a déclaré la procureure générale Nicola Roxon aux journalistes après l’audience. « Les gouvernements peuvent s’attaquer à de grosses firmes du tabac et gagner, et cela vaut la peine que des pays se demandent à nouveau comment aller plus loin », a-t-elle ajouté.

British American Tobacco, Philip Morris International, Imperial Tobacco et Japan Tobacco International redoutent que cette loi ne crée un précédent mondial qui dévaluerait profondément leurs marques.

Le groupe Philip Morris compte poursuivre la bataille judiciaire. « Il y a encore du chemin à faire avant que toutes les questions légales sur les paquets neutres aient été pleinement étudiées et résolues », a déclaré dans un communiqué un de ses porte-parole, Chris Argent.

Celui de British American Tobacco, Scott McIntyre, a de son côté exprimé la déception du groupe mais assuré qu’il se plierait à la loi, même si, selon lui, « c’est une mauvaise loi qui ne profitera qu’au crime organisé qui vend du tabac de contrebande dans nos rues ».

À l’argument des paquets uniformes qui faciliteraient la contrefaçon, la ministre de la Santé Tanya Plibersek a répondu qu’il existait des parades, comme l’authentification alphanumérique des paquets, déjà utilisée par exemple pour la pharmacie ou le vin.

Le paquet neutre est également contesté auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) par trois pays producteurs de tabac, l’Ukraine, le Honduras et la République dominicaine, qui y voient une violation du droit international sur la propriété intellectuelle.

L’Australie a interdit la publicité pour le tabac à la radio et la télévision australienne en 1976. Au fil des ans, les restrictions ont touché la presse écrite, Internet et les lieux de vente dans ce pays qui compte 17 % de fumeurs.

AFP