Ski découverte en Inde

jeudi 24 mai 2012, 14:17

Le Ladakh est la région de l'Inde à l'altitude moyenne la plus élevée : une grande partie de son territoire dépasse les 3000 m. C'est le royaume de l'Himalaya. Pourtant, là aussi, c'est hors neige que se pratique un bon moment de glisse.

Ski découverte en Inde

Eric Lon au Rajasthan Photo : Thomas Ghysselincks

Par Thomas Ghysselinckx. Photos Thomas Ghysselincks . Paru dans Victoire le 24/05/2012.

Pratique

Y aller Vol Bruxelles-Leh à partir de 1112 € par Jet Airways. Prévoir au moins une escale à Delhi. www.jetairways.com

Y loger Hôtel à Leh : le Lotus Hotel, Upper Karzoo, Leh, India, T. 00 91 1982 257265, http://lotushotel.in

Y skier En réservant un trekking au Ladakh. T. 00 33 6 69 64 16 99, www.yogatrekking.com

Depuis Leh, la capitale du Ladakh, on aperçoit de belles pentes de sable plaquées sur des collines, mais ce sont des zones militaires d'entraînement au tir, interdites aux touristes. Direction les monastères de Shey et de Thiksey où se trouvent également de belles pentes sablonneuses. Malheureusement, elles sont caillouteuses et abîment les skis : réservées aux casse-cous.

Autre destination, à une centaine de kilomètres au nord de Leh, la vallée de la Nubra qui attire de nombreux touristes. On leur propose un petit tour en chameau à poils longs. Dans ce secteur, il y a une zone de petites dunes de sable gris et fin où les skis glissent bien. La descente est courte, mais le décalage total ! Cap ensuite sur le fameux État du Rajasthan et son désert de Thar, constitué de petits massifs dunaires séparés par de vastes espaces plats et verdoyants. Il est plus habité que les autres. Les zones dunaires skiables n'ont que quelques kilomètres, mais pour rejoindre le spot suivant, on peut se laisser porter par un dromadaire. Attention : contrairement aux apparences, ce n'est pas de tout repos. Les dunes ne sont jamais bien hautes et des tentes pour touristes poussent comme des champignons en bord de route, mais dès qu'on marche un kilomètre dans le sable, il n'y a plus aucune trace de pas. Ce petit désert convient à ceux qui cherchent juste le côté incongru du ski sur sable dans un désert habité avant d'aller visiter les cités médiévales du Rajasthan.