Un agenda culturel version 2.0

XAVIER ATTOUT

mercredi 21 septembre 2011, 10:08

Cinéma, théâtre, concerts, expos : toutes les activités qui se déroulent à Ottignies-Louvain-la-Neuve se retrouvent sur smartphone ou sur une tablette. Une première en Brabant walon. Les avantages sont nombreux. D'autres villes et centres culturels devraient suivre.

Un agenda culturel version 2.0

ARTWHERE, la socièté néolouvaniste d'Emmanuel Nudel a mis au point cette application Photo René Breny

Le Brabant wallon est à la traîne en matière d'applications pour iPhone, iPad ou Android. Son retard s'est résorbé quelque peu depuis lundi : une application mobile pour iPhone et iPad qui reprend toutes les informations sur les événements culturels programmés à Ottignies-Louvain-la-Neuve est désormais disponible gratuitement sur l'Appel Store. Une version pour Android sera accessible à partir de vendredi. C'est une première en Brabant wallon.

Petite explication pour les non-initiés : l'un des atouts des smartphones ou autres tablettes est de pouvoir se doter d'applications téléchargeables. Il y en a pour tous les goûts, des résultats de foot aux infos générales, comme le propose Le Soir.

Quels avantages pour une ville d'avoir ce nouvel outil de communication ? « Il s'agit simplement de vivre avec son temps, confie l'échevin de l'Informatique David da Câmara (Écolo). Cet agenda culturel existe déjà à travers la revue La Boussole ou le site internet, deux moyens de communication du centre culturel. Nous franchissons un palier. Notre ville est le Pôle culturel du Brabant wallon. Elle fourmille d'activités. Ce sera désormais bien plus facile de les suivre. »

Acheter ses places en ligne ?

Et il est vrai que cette application rend les choses plus aisées. Que ce soit en matière de cinéma, de théâtre, de concerts ou d'expos, toutes les infos du Cinéscope, du Jean Vilar, de la Ferme du Biéreau, de la Ville, de l'UCL, du centre culturel ou même d'associations étudiantes sont rassemblées.

« Les avantages sont multiples, précise Emmanuel Nudel, CEO d'ArtWhere, la société néolouvaniste qui a mis au point cette application baptisée Pôle culturel. Un système de géolocalisation vous guide par exemple directement sur les lieux du concert, on peut voir la bande-annonce d'un film ou encore transférer ses choix sur son agenda électronique. On a voulu être le plus simple possible tout en étant complet. Les mises à jour seront quotidiennes. On s'est inspiré de ce qui est fait à Lille, Paris ou Lyon. Et je n'ai pas trouvé d'autre ville wallonne qui propose ce service ! »

Cette application est vouée à évoluer rapidement. Une seconde version est déjà l'étude. L'idée est de développer des liens vers les réseaux sociaux tels que Facebook. Par la suite, il devrait être possible d'acheter ses places en ligne.

Une déclinaison reprenant les informations présentes sur le site de la Ville est également dans les cartons. Elle reprendrait toutes les news et donnerait même la possibilité de prendre un rendez-vous avec un membre du personnel.

Ce type d'application devrait essaimer. ArtWhere dispose de plusieurs centres culturels dans son portefeuille de clients de même que la Province du Brabant wallon. Tous se sont déjà montrés intéressés. De quoi enfin faire profiter les Brabançons des nouvelles technologies.