« Un beau choix pour les études »

JEAN-PHILIPPE DE VOGELAERE

mardi 20 mars 2012, 08:51

Louvain-la-Neuve. Scienceinfuse fait son festival cette semaine. Exemple avec la caféine pour une classe du Christ-Roi. Et ce week-end, c'est au public de s'y frotter.

« Un beau choix pour les études »

Deux boissons énergisantes à la loupe des élèves lors du festival Scienceinfuse Laquelle des deux est plus propice à l’exercice d’un marathon ? La réponse au bout du spectromètre… © RENÉ BRENY

On s'est un peu trompé lors de la première analyse, mais finalement on tombe sur une quantité de caféine de 40 mg dans cette boîte de Red Bull. Sur la boîte de cette boisson énergisante, il est marqué 32 mg. En réalité, on arrive à ce résultat en mesurant l'absorbance, c'est-à-dire la capacité d'un milieu à absorber la lumière qui le traverse. Et plus le taux est haut, plus le taux de caféine est important. Pour le Red Bull, cela donne un taux de 0,451, contre 0,08 pour l'Aquarius. Sachant que l'eau a une absorbance de zéro, on peut donc dire que sur le plan de la caféine, l'Aquarius est meilleur à boire. »

Edouard Nicol était présent, ce lundi matin, au Festival Scienceinfuse (voir ci-contre). Ce jeune Villersois de 16 ans était avec sa classe de cinquième secondaire du Christ-Roi pour prendre part à une expérience pratique intitulée « Qui, de Red Bull ou d'Aquarius, te donnera des ailes ? »

« C'est l'occasion d'aborder les sciences par l'angle de la vie quotidienne, nous explique Emeline Burnotte, une étudiante de l'UCL en deuxième master avec finalité didactique en biologie, qui avait préparé l'expérience avec trois autres étudiantes en agrégation. L'objectif est de savoir laquelle de ces deux boissons énergisantes est préférable pour courir un marathon. On fait cela sous forme de jeu pour sauver la planète menacée par des extraterrestres. C'est l'occasion de mesurer le taux de caféine, mais aussi de faire la différence entre les différents types de sucre. »

Pour Michel Faway, le professeur de sciences du Christ-Roi et collaborateur à l'agrégation, ce festival « est l'occasion pour les élèves de manipuler du matériel dont on ne dispose parfois pas, ou pas en grande quantité, à l'école. Les jeunes travaillent aussi, et surtout, dans les conditions de l'université. Cela peut leur donner un goût supplémentaire pour un métier futur. »

Ce que ne nie pas Edouard Nicol, qui a pu tester pour la première fois des micropipettes et un spectromètre : « J'adore les sciences. Si c'était moi, je choisirais une option encore plus forte que six heures par semaine mais, voilà, cela n'existe pas. Ici, c'est vraiment un beau choix pour les études futures qu'il nous est permis de réaliser. Je pense de plus en plus sérieusement à la (bio)chimie. »

Et le résultat de l'exercice ? En taux de caféine, le Red Bull équivaut en réalité à un expresso. Pour les jeunes de l'âge d'Edouard Nicol, la dose à ne pas dépasser est de deux cannettes, de trois à quatre pour les adultes en fonction de leur poids. Toujours bon à savoir. D'autant que pour un sportif, la caféine a un effet diurétique, soit déshydratant. Voilà qui est plutôt déconseillé pour courir un marathon. Par contre, l'Aquarius contient du glucose, soit du sucre rapide qui est plus vite absorbé par le corps humain. Un type de sucre qui est donc privilégié par les sportifs…