Un dimanche pour une cité mobile

FREDERIC DELEPIERRE

vendredi 06 avril 2012, 08:21

Nivelles. Le 22 avril prochain, 25 animations seront offertes pour la journée Mobi'cité

Un dimanche pour une cité mobile

La journée sans voiture change de nom et de date mais son esprit reste le même © olivier papegnies

Des vélos, des trottinettes, des poneys et même des cuistax. Mais surtout des pieds. Le dimanche 22 avril prochain, à l'occasion de la journée sans voiture, baptisée cette année « Mobi'cité », Nivelles fera la chasse aux voitures et autres véhicules motorisés.

La journée sans voiture ? « Mais elle se déroule en septembre », diront les plus attentifs. « Tout à fait, rétorque l'échevine de la Mobilité, Valérie De Bue (MR ). Nous avons voulu changer les traditions et le concept. En l'organisant au printemps, une période de renouveau où les gens sont pleins de bonnes intentions, on s'est dit que le public laisserait plus facilement sa voiture au garage. Et au moment de choisir un nom, “Mobi'cité” a rallié quasiment tous les suffrages. »

Dans la pratique, la circulation sera interdite en ville entre 8 et 19 heures. Sauf sur les boulevards périphériques évidemment. Le stationnement sera, lui, autorisé partout, à l'exception de la Grand-Place où se tiendront toutes les animations. « Pas la peine d'essayer de bouger sa voiture, par contre, précise l'échevine. La police veillera au grain. Elle disposera même de gyropodes et de chevaux. » Le tout pour laisser le cœur de la ville aux flâneurs qui souhaiteraient s'essayer aux 25 différentes activités proposées.

Parmi elles, l'IBSR permettra d'essayer sa fameuse voiture-tonneau. Un autre stand, plus ludique et sportif, mettra à disposition un espace santé avec des cuistax et des waterballs ; des espèces de grandes boules de plastique dans lesquelles il est possible de marcher sur l'eau d'une grande piscine.

De leur côté, les gardiens de la paix de la cellule prévention de la Ville graveront gratuitement les cadres des vélos. Une façon de lutter contre le vol complémentaire à des conseils sur les cadenas qui seront donnés par le Gracq.

Un peu plus loin, Adrian's bike tentera de convaincre des bienfaits du vélo électrique. « Nous en aurons une vingtaine, annonce le commerçant. Sur un parcours de trois kilomètres, nous démontrerons que l'électricité aide à faire du vélo. » Enfin, diverses associations ont aussi mis au point des parcours pour des balades, des marches ou des randonnées.