Le maïeur Alain Clabots fera équipe avec Christophe Rochus

XAVIER ATTOUT

samedi 21 avril 2012, 17:07

Le maïeur Alain Clabots fera équipe avec Christophe Rochus

Trois membres de L’Équipe, dont le bourgmestre, rejoignent Icom pour former ensemble une « Liste du bourgmestre » Avec un Christophe Rochus ici caché derrière ses colistiers © RENÉ BRENY

L’information était dans l’air depuis quelques mois : le maïeur Alain Clabots (L’Équipe) a accepté l’appel du pied d’I.com pour constituer une liste commune lors des élections communales. Il prendra la première place de cette liste baptisée « La Liste du bourgmestre ». Seuls deux autres membres de L’Équipe l’accompagnent : le conseiller communal Benoît Magos et la conseillère CPAS Chantal Alsteens-Nihoul.

Alain Clabots n’avait guère le choix. Depuis le souhait du président du CPAS Victor Pirot de prendre la tête de L’Équipe, soutenu par la branche socialiste, il se retrouvait quelque peu isolé.

« Nous avions envie de poursuivre avec lui la très bonne dynamique initiée depuis 12 ans dans la majorité », explique le chef de file d’I.com, Pierre Barbier, qui prendra la dernière place. Deux autres I.com rempilent : les échevins Nicolas Cordier et Emmanuel Feys.

Le groupe se veut apolitique et pluraliste. Seuls quelques-uns portent l’étiquette CDH. « Nous sommes unis par la volonté de proposer une bonne gestion communale », précise Alain Clabots.

Dix-huit noms sur vingt-trois sont connus. On retrouve onze nouvelles têtes. Dont une qui éclipse toutes les autres : l’ancien tennisman professionnel Christophe Rochus, 33 ans, future machine à voix. « J’ai été séduit par le dynamisme du bourgmestre lorsque je lui ai proposé plusieurs projets, comme celui d’organiser en juillet un tournoi challenger au Bercuit, explique le citoyen de Hèze. J’adore cette région. J’ai envie de m’y investir. Surtout dans le domaine de la jeunesse et des sports. Beaucoup de bonnes choses ont été réalisées, comme le hall omnisports, l’école de football ou les nombreuses pistes cyclables. Échevin ? Pourquoi pas. Je suis semi-retraité… »

Parmi les nouveaux candidats, citons Pascal Gathy, Marina Jehenson, Marie-Dominique Lepoutre, Moira Leyder, Ingrid Pensis, Priska van der Straten ainsi que les jeunes Olivier Renoirt, Julie Romera, Laurence Vandenplas et Emmanuelle Van Heemsbergen.

Un temps pressenti, Paul Roberti (Union rurale) ne sera pas de l’aventure. Il présentera à nouveau sa propre liste. Le châtelain de Beausart perd par contre un de ses hommes : Hervé de Halleux, qui a répondu favorablement à la sollicitation d’I.com.

Au final, l’électeur se retrouvera devant cinq listes. Un duel se profile : c’est un secret de polichinelle que l’Alliance citoyenne de Sybille de Coster-Bauchau (tendance libérale) et L’Équipe de Victor Pirot s’associeront si les résultats le permettent. La Liste du bourgmestre n’aura donc d’autres possibilités que de se rapprocher d’Écolo et de l’Union rurale pour emporter la majorité.