« Sarkozy sera victime de sa propre image »

JEAN-PHILIPPE DE VOGELAERE

samedi 21 avril 2012, 17:07

« Sarkozy sera victime de sa propre image »

Maurice Cheneviere recevait ce vendredi du Consulat français tout le matériel utile au vote des Français de ce dimanche à Lasne © J-P DV

Il est du Nouveau Centre, proche d’Hervé Morin. C’est écrire que Nicolas Sarkozy n’est pas son candidat favori. Il votera cependant pour lui au second tour des présidentielles françaises, même s’il sent déjà que ce sera en vain. Maurice Cheneviere, un Breton de Braine-l’Alleud, fera même encore plus puisqu’il a posé sa candidature au consulat de France pour prendre part à l’un des quatre bureaux de vote qui seront installés dans les installations du centre sportif d’Ohain. Il en sera secrétaire. Et pour les législatives des 3 et 17 juin, il en sera président.

5.588 Français du Brabant wallon sont inscrits au vote des présidentielles. C’est moins que le dernier recensement de 2006 publié par l’État fédéral qui comptabilisait 6.669 Français dans la Jeune Province. Reste à savoir combien viendront à Lasne, le vote n’étant pas obligatoire en France…

« Une chose est sûre, c’est la première fois que nous ne devrons pas aller au Heysel, sourit Maurice Cheneviere, 62 ans, arrivé à Bruxelles en 1956, qui a fait sa carrière dans l’informatique bancaire et qui est installé à Braine-l’Alleud depuis 1989. Cela devrait motiver mes compatriotes à se déplacer ce dimanche. Et puis, il y a l’enjeu. C’est très serré, même si je pense que c’est joué. »

Sa conclusion, il la tire des sondages : « Sarkzoy n’a malheureusement pas en France l’aura qu’il a en Europe. Il faut reconnaître qu’il a réalisé près de 80 % de son programme, qu’il a arrêté les chars à Grosny, que le G20, c’est lui, qu’il a initié la taxe sur les transactions boursières et qu’avec Angela Merkel, la chancelière allemande, il a sans doute sauvé l’euro. Mais en France, on ne retient que son côté bling-bling, Cécilia, Carla, son dîner au Fouquet’s où l’ancien président François Mitterrand avait pourtant en permanence une table réservée… »

Maurice Cheneviere ajoute encore : « Sarkozy sera ainsi victime de son image. Et aussi du peu de mobilisation pour le soutenir. Regardez les sites Internet de l’UMP (Union pour un mouvement populaire) en Belgique. Ce vendredi, il est encore en construction. Et celui du Nouveau Centre fait pire encore, puisqu’il est inaccessible… J’essaie de rester objectif. Comment voulez-vous gagner dans ces conditions ? C’est le jeu de la démocratie, mais je pense qu’il va y avoir des règlements de compte après les élections… »

Notre Breton, qui se sent aux trois-quarts Belge, pense donc déjà aux législatives. Il soutiendra Virginie Taitinger, des fameux champagnes, qui vit à Bruxelles et qui se présentera sous l’étiquette Ares, un regroupement du Parti Radical Valoisien, du Nouveau Centre et de la Gauche Moderne.

« Ce sera la première fois que les Français de l’étranger pourront élire onze des 572 députés de l’Assemblée nationale, précise Maurice Cheneviere. Voilà qui s’ajoutera aux 152 conseillers (dont six en Belgique) de l’Assemblée des Français de l’étranger, qui les représentent auprès de douze des 343 sénateurs. La dernière élection de ce type avait connu ici, en 2006, une abstention record de 88 %… Les prochaines auront lieu l’an prochain. »

Et sur Braine-l’Alleud ? Il s’est inscrit dès 2000 et, comme tous les Belges, il se doit donc de voter obligatoirement à chaque élection communale. Ce sera le cas en octobre. Et il défendra sans doute encore l’échevine MRIC Aurélie Naud, qui a la double nationalité belgo-française.