Un Scharnaval haut en couleurs

STAGIAIRE

jeudi 22 mars 2012, 17:39

C'est reparti ! Ce samedi 24 mars 2012, le Scharnaval mettra, pour la 83e fois, Schaerbeek en fête.

Un Scharnaval haut en couleurs

: Le Soir/Dominique Duchesnes

Le départ du cortège est fixé à 13 h 30 à la place Meiser. Sa dislocation est prévue vers 17 h 30 au square François Riga.

Le Scharnaval est l'un des événements les plus attendus de l'année. Il faut dire que c'est le plus vieux et le plus important des carnavals bruxellois. Et son succès ne se dément pas.

Son histoire fut en dents de scie. En 1903, le cortège serpente pour la première fois les rues de la Cité des ânes. Il fut interrompu à deux reprises par la guerre. À chaque fois, il a su renaître de ses cendres, enchantant un public toujours très nombreux. Mais en 1978, il cesse brutalement ses activités. Il faudra attendre 20 ans avant que le serpent coloré n'égaye à nouveau les rues de Schaerbeek. Le 28 mars 1998, à l'initiative de l'ex-échevin Jean-Pierre Van Gorp, il repart de plus belle.

Cette année, ce sont 28 groupes issus des quatre coins de la Belgique (Stavelot, Andenne…) qui viendront animer le cortège. Le folklore bruxellois (la fanfare du Meyboom) et schaerbeekois (Pogge, le musée de la bière…) sera également bien représenté.

L'événement très attendu est précédé en janvier par l'élection du Prince du carnaval. C'est ainsi qu'Albert Ier succède à Patrick Ier. Le nouveau Prince emmènera le cortège en compagnie d'Etienne Noël, échevin des Classes moyennes et organisateur de l'événement. Il sera déguisé pour l'occasion en Monsieur Loyal. Les deux ânes de la commune seront également de sortie. Le cortège défilera sur un parcours long de 5,2 km.

Le carnaval, ça se passe aussi sur la place d'Helmet où sera installé le podium officiel. Et cette année, petite nouveauté, l'animation musicale débutera vers 15 heures sur le podium. Nashville Country Dancers et Batuqueria mèneront les festivités.

L'an dernier, le carnaval avait une fois de plus fait le plein: près de 30.000 curieux s'étaient pressés le long du parcours. Gageons qu'avec le beau temps promis, ils seront tout aussi nombreux cette année.

B.Dk. (st)