La STIB s'interroge sur la hausse du nombre d'accidents mortels

Rédaction en ligne

dimanche 20 mai 2012, 16:11

À la suite du décès d'un piéton renversé par un tram de la ligne 39 à Woluwe-Saint-Pierre samedi soir, des administrateurs de la STIB s'interrogent sur la forte hausse du nombre d'accidents mortels survenus sur le réseau bruxellois de transports en commun depuis deux ans.

La STIB s'interroge sur la hausse du nombre d'accidents mortels

DR

Ridouane Chahid, vice-président du conseil d'administration, et Philippe Touwaide, administrateur, réclament la constitution rapide d'un groupe de travail interne à la STIB qui devra déterminer les causes de ces accidents mortels.

Ils estiment que la STIB doit veiller à réduire au maximum ces accidents par des aménagements visant à assurer une meilleure visibilité des trams et bus.

Le marquage au sol de mentions « attention au tram » près des carrefours et passages pour piétons, la pose de barrières entre les voies des sites propres de la STIB, afin d'empêcher de traverser les voies de tram ailleurs qu'aux carrefours et passages pour piétons, comptent parmi leurs propositions de réaménagements. Des lampes LEDS allumées en permanence à l'avant des trams et bus pourraient également améliorer la visibilité du matériel de la STIB ainsi que l'application d'une peinture fluorescente à l'avant des véhicules.

Les deux administrateurs souhaitent encore que la STIB établisse un protocole de soutien social et psychologique aux familles des personnes victimes d'accidents mortels avec des bus et trams de la société bruxelloise de transports en commun.

(D'après Belga)