Schepmans agacée par les propos de Reynders

MARIE DE SCHRIJVER

vendredi 01 juin 2012, 10:40

Françoise Schepmans, MR, députée et échevine à Molenbeek, réagit aux dernières déclarations de Didier Reynders évoquant un échec de la politique d'intégration à Bruxelles, et plus précisément à Molenbeek.

Comment accueillez-vous les propos de Didier Reynders ?

Je suis agacée par ce type de généralités. C'est une question bien trop importante pour faire l'objet de sorties de ce type.

Estimez-vous que la politique d'intégration à Bruxelles est un échec, et surtout à Molenbeek ?

Il n'y a pas de politique d'intégration à Bruxelles ! Le MR propose, depuis 2004, un contrat d'intégration et de participation, dont la majorité ne veut pas, parlant de stigmatisation. Mais il n'est aucunement question de Molenbeek en particulier ! Il existe des quartiers en grande difficulté partout à Bruxelles, des difficultés de participation, sociales et économiques. Oui, il y a un souci d'intégration dans certains quartiers, c'est pour cela qu'il faut un accueil structuré.

Partenaire de la majorité à Molenbeek, avec le PS, vous êtes en partie responsable des politiques menées .

Chacun a ses attributions… Je suis candidate bourgmestre aux élections et, oui, j'aurais mis des balises qui n'existent pas pour assurer une plus grande mixité sociale et culturelle, via la politique de logement par exemple, afin d'attirer des jeunes ménages. L'action en matière de sécurité pour assurer le respect des règles est également insuffisante.

Didier Reynders se place sur l'échiquier politique bruxellois mais vous fait du tort avec ce type de sorties…

Cela ne m'aide pas, et surtout l'utilisation qui en est faite. Cela nuit au débat de fond alors que le MR, notamment à Molenbeek, fait un travail de fond.