Milquet : « L’État de droit continuera à se faire respecter »

FABRICE VOOGT

samedi 09 juin 2012, 17:23

La Vice-première ministre et ministre de l’Intérieur, Joëlle Milquet, tient à condamner avec la plus grande fermeté « l’agression ignoble dont ont été victimes les deux policiers de Molenbeek ».

Milquet : « L’État de droit continuera à se faire respecter »

Joëlle Milquet© Belga

Dans un communiqué de presse, Joëlle Milquet (CDH) tient à exprimer toutes ses pensées et son émotion à l’égard des policiers blessés dans l’exercice de leurs fonctions de sécurisation des transports en commun. Elle leur souhaite un rétablissement rapide. Elle annonce que, « sur la base des précisions données par la Justice, les mesures nécessaires continueront à être prises sur tous les plans concernant la sécurité. L’État de droit continuera à se faire respecter avec les moyens adéquats ».

Charles Picqué veut « une sévérité absolue ». Le ministre-président de la Région bruxelloise, Charles Picqué (PS), condamne, lui aussi, avec la plus grande fermeté l’agression. Il tient à apporter tout son soutien et sa solidarité à l’égard des deux policiers blessés.

Charles Picqué demande qu’on fasse preuve d’« une sévérité absolue face à ce type d’actes, qui mettent en péril l’organisation de notre société et le respect des règles élémentaires qui régissent celle-ci ». Selon lui, « il est évident que les appels à la haine entraînent ce type d’agissements à l’égard de tout symbole de l’autorité ».

Charles Picqué regrette enfin que « cet incident grave, ajouté aux tensions de ces dernières semaines, porte atteinte à l’image de Bruxelles, capitale de l’Europe ».