Plus de 4.500 motards ont manifesté à Bruxelles

Rédaction en ligne

samedi 22 septembre 2012, 15:34

Les motards protestaient contre le contrôle technique pour les motos voulu par l’Union européenne. Reçus à la Commission européenne, ils se sont dits déçus de la rencontre.

La délégation de motards reçue à la Commission européenne, samedi à 13 heures, s’est dite déçue par la rencontre. Les motards ont quitté la rue de la Loi, à 15 heures, pour se disperser à l’Atomium.

La Fédération Belge des Motards en Colère (FBMC) va envoyer, lundi, une mise en demeure au secrétaire d’Etat chargé de la Mobilité Melchior Wathelet afin que la Belgique se positionne contre la proposition de la Commission européenne d’harmoniser le contrôle technique moto dans les pays membres.

Faute de réponse positive, les motards mèneront des actions de blocage dans les centres de contrôle technique belges.

Plus de 4.500 motards de tout le pays

Plus de 4.500 motards, venus des quatre coins de la Belgique, se sont rassemblés, samedi à 13h00, rue de la Loi, à Bruxelles, pour la manifestation européenne contre le contrôle technique pour les motos, selon la police de Bruxelles-Ixelles. Quelques petits groupes de motards sont encore attendus. Une délégation de cinq représentants a été reçue à la Commission européenne.

Organisée par la Fédération belge des motards en colère (FBMC), cette manifestation, annoncée comme « le plus grand camping bruxellois », vise à protester contre le projet d’imposition par l’Europe d’un contrôle technique pour les motos.

« Seuls 0,3 % des accidentés en Belgique et 0,6 % en Europe le sont à cause d’un problème technique de leur moto », remarque Joe Verrecke, président de la FBMC. « Ce sont 21 % des motards qui meurent sur les routes pour des problèmes d’infrastructures ou des ‘tourne à gauche’ », ajoute-t-il.

Belga