Un homme se pend en attendant son avocat Salduz

Rédaction en ligne

mercredi 25 avril 2012, 18:14

L'homme a été interpellé pour agression. Il a reclamé l'enclenchement de la procédure Salduz et était privé de liberté en l'attente d'un avocat qui n'est pas venu. L'homme a fini par se suicider dans sa cellule.

Un homme interpellé pour une agression s'est pendu dans sa cellule avec la jambe de son training, mardi après-midi à l'hôtel de police de Charleroi. Il avait réclamé l'enclenchement de la procédure Salduz et était privé de liberté en l'attente d'un avocat qui n'est pas venu.

Cet homme, un Carolo de 39 ans connu de la justice, avait été interpellé pour le vol avec violence d'un GSM et avait été privé de liberté sur ordre du magistrat de service du parquet de Charleroi. Le suspect a alors demandé l'enlenchement de la procédure Salduz qui permet à toute personne d'être assistée d'un avocat lors de sa première audition. Les policiers locaux ont donc placé le suspect en cellule et ont appelé la permanence Salduz. Aucun avocat ne s'est cependant présenté durant le délai légal de deux heures.

A 17h24, les policiers ont repéré le manège du suspect sur leurs caméras de surveillance. Le temps d'intervenir, ce dernier avait déjà sombré dans le coma. Il est mort peu de temps après.

Le parquet de Charleroi a ouvert une instruction afin de procéder aux différents devoirs d'enquête.

(avec Belga)