Lucien Cariat condamné pour le volet environnemental de l’ICDI

Rédaction en ligne

jeudi 26 avril 2012, 12:00

L’ancien président de l’ICDI, Lucien Cariat, et son fils Luc qui occupait la fonction de directeur, ont été condamnés à six mois de prison avec sursis total et 5.500 euros d’amende pour diverses infractions environnementales.

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné jeudi l’ancien président de l’ICDI (Intercommunale pour la collecte et la destruction des immondices de la région de Charleroi), Lucien Cariat, et son fils Luc qui occupait la fonction de directeur, à six mois de prison avec sursis total et 5.500 euros d’amende pour diverses infractions environnementales au sein de l’ICDI. Le juge a estimé que la facilité avait été privilégiée à la sécurité et l’environnement.

Ils étaient poursuivis pour diverses infractions relatives à l’entreposage et au transfert de matières polluantes. Durant plusieurs années, des déchets toxiques tels que l’asbeste-ciment ont été entreposés au parc à conteneurs de Couillet, au mépris de la réglementation wallonne.

A l’audience, le parquet avait rappelé qu’un véritable bunker de stockage avait été installé illégalement dans le parc où des frigos étaient également démantibulés sans autorisation, au mépris du danger que représentait le gaz fréon.

Dans son jugement, le tribunal a relevé que les prévenus étaient forcément au courant de ces pratiques et qu’ils avaient privilégié la facilité à la sécurité et l’environnement. En effet, les déchets entreposés au « bunker » auraient pu être déposés au centre d’enfouissement technique de Montignies-sur-Sambre, à un coût supérieur.

(belga)