La police va s'installer à l'imprimerie Graphing

DIDIER ALBIN

mercredi 11 juillet 2012, 10:22

Charleroi. Le conseil communal doit décider du rachat de l'ancienne imprimerie Graphing. Propriété de l'ICDI, elle deviendrait un commissariat du district Nord. Elle est bien située.

La police va s'installer à l'imprimerie Graphing

A terme, une grande partie de la police carolo va s’installer dans la tour passive imaginée par l’architecte Jean Nouvel © ateliers jean nouvel

Le point est soumis en urgence à l'approbation du conseil communal de Charleroi qui se réunit jeudi : les mandataires sont appelés à marquer leur accord au principe de rachat de l'ancien bâtiment de l'imprimerie Graphing à Jumet, propriété de l'intercommunale ICDI. Sous la précédente mandature, son président déchu Lucien Cariat y avait investi plusieurs centaines de milliers d'euros pour en faire un « centre de prévention » à finalité obscure. L'infrastructure est désormais pressentie pour accueillir une centralisation des antennes de police du district Nord.

« Il s'agit de rééditer l'opération que nous avons menée au sud en regroupant dans un nouveau siège à la cité Parc à Marcinelle nos commissariats de Mont-sur-Marchienne, Marcinelle et Couillet », explique le chef de corps ff Philippe Goffaux. Montant estimé de l'acquisition : « près d'un million d'euros », dit le président de l'ICDI Gérard Monseux (PS). « Ce qui permettrait à l'intercommunale d'échapper aux charges d'entretien que le site lui impose. »

Dans une démarche de revente de son patrimoine immobilier excédentaire, « c'est donc une excellente opération financière pour les communes de la zone ICDI », selon son directeur général Olivier Bouchat.

L'ex-bâtiment de Graphing cumule plusieurs avantages : une situation idéale en bordure de la N5, la proximité de l'autoroute, un double accès, du terrain destiné à la création de parkings et un espace adapté à l'accueil des quatre polices de quartier du district Nord ainsi qu'aux hommes du pool judiciaire.

« Dans notre plan de rationalisation interne, il est prévu que 70 policiers y soient regroupés », poursuit Philippe Goffaux. Cela se fera après la mise en service de la nouvelle tour passive de l'hôtel de police à Charleroi, en cours de construction. Dans un premier temps, l'ex-siège de Graphing accueillera les 200 policiers de nos services d'appui qui occupent l'ancien siège de la gendarmerie à Jumet.

Si le conseil communal valide l'opération de rachat, celle-ci pourrait se concrétiser avant la fin de l'année.