L'avenir du Plaza Art est incertain

HUGO LEPINOIS

mercredi 01 août 2012, 11:08

Mons. Une éventuelle fermeture du cinéma Plaza Art, est-ce possible ? La structure est en effet en danger car les propriétaires veulent vendre le bâtiment. L'ASBL Plaza, locataire, n'a pas les fonds pour le racheter seule et aucune solution n'a pour l'instant été trouvée.

L'avenir du Plaza Art est incertain

Le développement du Plaza Art fait l’unanimité dans la région Plusieurs partenariats ont vu le jour Le cinéma Plaza Art est un cinéma d’art et d’essai Pour beaucoup, sa fermeture serait incompréhensible 

De grosses inquiétudes quant à l'avenir du Plaza Art voient le jour. Le cinéma, créé en 1994, a pu se distinguer dans le centre-ville montois avec une programmation bien différente de la structure Imagix. Cependant, les propriétaires du bâtiment qui accueille l'ASBL Plaza veulent vendre. Le prix : entre 850.000 et 1 million d'euros. L'association, qui n'a pas les moyens de racheter seule la structure, avait jusqu'au 30 juin pour trouver un arrangement. Faute de solution, les délais ont été prolongés.

Le soutien de la Ville de Mons

« Les propriétaires nous ont avertis qu'ils voulaient vendre le bâtiment. Au départ, ils avaient fixé une première échéance au 30 juin. Et puis les propriétaires ont accepté de postposer la mise en vente du bâtiment jusqu'au 1er septembre. Si la vente avait été immédiate, nous avions une chance sur vingt de maintenir l'activité cinématographique », confie André Ceuterick, l'administrateur-délégué de l'ASBL PLaza. La structure accueille un peu plus de 65.000 spectateurs par an. Après une réunion avec la ville de Mons et la régie foncière, une piste prioritaire s'est dégagée. « Le rachat serait opéré en partenariat avec la Ville et la régie foncière. Dès que l'opération sera effectuée, ils proposeraient un bail de location à l'ASBL. Dans le cas où un investisseur privé se présente, je demanderai ses conditions pour maintenir notre activité. »

Une autre solution évoquée pendant un certain temps était le déménagement du cinéma dans un autre lieu. Cette piste a vite été balayée. « Tout d'abord, il faut garder cette activité en intra muros. En quinze ans, un investissement considérable a été réalisé. On a équipé toutes les salles et on les a aménagées. On va passer au numérique dans quelques semaines. Un déménagement va demander beaucoup de temps et d'argent », ajoute André Ceuterick. Il faut dire que le développement du Plaza Art fait l'unanimité dans la région. Plusieurs partenariats ont vu le jour, notamment celui lancé il y a 8 ans à l'initiative d'Yves Gourmeur, professeur au conservatoire royal de Mons.

« Sur l'aspect même d'une éventuelle fermeture, c'est une catastrophe, explique ce dernier. Depuis 8 ans, c'est une collaboration qui est très utile pour l'école. On travaille sur la musique d'un film muet chaque année. Les élèves ont l'opportunité de présenter leur réalisation dans une salle. C'est insensé de perdre un cinéma d'art et d'essai, alors qu'il n'en reste plus beaucoup en Wallonie. Si on ne faisait pas tout pour sauver le Plaza, je ne le comprendrais pas ! »