Meister Sprimont : le travail reprend ce mercredi

PHILIPPE BODEUX

mardi 28 février 2012, 18:33

La conciliation entre la direction et les syndicats a abouti à la désignation d'un administrateur provisoire. Les syndicats se sont prononcés pour une reprise du travail.

Un administrateur provisoire a été nommé pour calmer les esprits au sein de l'entreprise Meister à Sprimont. Après l'intervention musclée et violente d'une milice privée ce dimanche, les avocats de la société ont accepté la proposition du conciliateur social : remettre provisoirement la gestion de l'entreprise aux mains d'un expert extérieur dont le nom n'a pas été divulgué.

Pour les syndicats, c'est un pas dans la bonne direction même si le personnel reste sous le choc après les événements de dimanche. Les travailleurs se sont réunis en assemblée générale ce mardi à 16h pour se prononcer pour une reprise du travail ce mercredi matin.

« Certains travailleurs ont tout de même peur de faire les pauses de nuit, ils craignent pour leur sécurité après ce qui s'est passé. Ils iront travailler ce mercredi, mais avec des pieds de plomb », indique un délégué syndical.

La conciliation entre la direction et les syndicats a repris ce matin. Le ministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, s'est étonné de l'absence d'audition des hommes de main envoyés par l'entreprise Meister pour récupérer du matériel à Sprimont. Il a laissé entendre que les députés socialistes demanderont une enquête du comité permanent de contrôle des services de police, le comité P.

Philippe Bodeux avec P.VA et Da.S.