Une centrale pour les pics

ANNE-CATHERINE DE BAST

jeudi 26 avril 2012, 10:25

Energie. EDF-Luminus investit 64 millions d'euros à Angleur. EDF-Luminus inaugure une centrale électrique composée de deux turbines à gaz, à Angleur. Elle devrait couvrir les pics de consommation et venir en appui aux énergies renouvelables.

Une centrale pour les pics

L’unité TG4 peut se mettre en route en 9 minutes dès que les besoins s’en font sentir © Michel Tonneau

Les voisins n'entendront rien. EDF-Luminus l'assure. La nouvelle centrale électrique de pointe bâtie sur le site de l'entreprise à Angleur devrait pouvoir démarrer plusieurs fois par jour sans qu'ils en soient incommodés. Et ce, à chaque pic de demande en électricité.

« Cette centrale est une pierre angulaire dans la région car elle peut être enclenchée au moment opportun pour couvrir les pointes de consommation, précise Grégoire Dallemagne, chief executive officer d'EDF Luminus. Elle forme, avec les énergies renouvelables, un tandem stratégique pour la sécurité d'approvisionnement dans la région. »

L'unité TG4, d'une puissance de 128 mégawatts, peut se mettre en route en 9 minutes dès que les besoins s'en font sentir et alimenter en énergie 70.000 ménages, soit l'équivalent de la population liégeoise. « L'électricité ne se stocke pas. La centrale électrique doit être capable de fournir de l'énergie en temps réel aux nombreuses familles qui allument la lumière et préparent le repas quasi toutes au même moment chaque soir. »

L'unité se compose de deux turbines à gaz de 64 mégawatts, conçues par Rolls Royce, d'une technologie similaire à celle utilisée dans les Airbus A380. Pour l'intégrer au quartier, bâti et habité, EDF Luminus a également investi dans la qualité de l'air, dans une insonorisation performante et dans des dispositifs de sécurité. Coût total de l'installation : 64 millions d'euros.

« Pour sortir du nucléaire, il faut compenser »

« Mais c'est important, car il y a une réelle nécessité d'avoir des moyens de production souple pour assurer l'équilibre entre la demande de la clientèle et la production, précise Grégoire Dallemagne. La nouvelle centrale permet également de compenser l'intermittence des énergies renouvelables. »

Pour Melchior Wathelet, secrétaire d'État CDH à l'Environnement, l'Énergie et la Mobilité, présent à l'inauguration de la centrale, mercredi soir, « le prix de l'énergie, la sécurité d'approvisionnement et la question environnementale sont des éléments essentiels de la politique gouvernementale de ces prochaines années. Cette centrale remplit ces objectifs, tout en améliorant notre capacité de production au niveau belge. Pour sortir du nucléaire, il faut compenser. Dans ce cadre, les énergies renouvelables et le gaz ont un rôle fondamental à jouer en matière de sécurité d'approvisionnement. »

EDF Luminus a déjà inauguré une centrale similaire à Gand en 2008. L'entreprise fournit 1,7 million de clients en électricité et couvre 20 % de part de marché.