Cartographier le bruit des festivités

GASPARD GROSJEAN

jeudi 05 juillet 2012, 11:13

Liège. La conseillère MR Elisabeth Fraipont veut cartographier les fêtes pour réduire leur impact sonore. Le bourgmestre y est favorable. La City Parade, par exemple, pourrait avoir lieu du côté de Coronmeuse à l'avenir.

La Cité ardente regorge de manifestations festives. Le problème, c'est que la plupart se concentrent au même endroit, à savoir l'hyper-centre. D'où l'idée émise par la conseillère Elisabeth Fraipont d'une cartographie festive et sonore. Un constat est apparu cette année : il y a trop de festivités aux mêmes endroits. Et d'autres se déroulent dans des lieux inappropriés. Exemple : la City Parade et ses 250.000 participants.

C'est suite à cela, notamment, que la conseillère communale MR Elisabeth Fraipont a interpellé le bourgmestre, suggérant la création d'une cartographie festive et sonore. « L'idée n'est pas d'interdire tel ou tel événement. Pas du tout. Mais de répertorier l'ensemble des manifestations qui se déroulent sur le territoire de la ville et, selon plusieurs critères, décider quel est l'endroit idéal pour telle ou telle fête », détaille la conseillère.

Parmi ces critères, il y aurait le nombre de participants, le bruit généré, le trafic, etc. Et d'ajouter : « Cette manière de procéder permettra de trouver le juste équilibre entre festivités et tranquillité des riverains. Ces derniers ont en effet lancé plusieurs pétitions, protestant principalement contre les nuisances sonores. Une telle cartographie permettrait donc de tempérer les choses et enverrait un signal plus que positif. »

« Je souhaite également cette initiative », commente pour sa part le mayeur Willy Demeyer (PS). Il poursuit : « Notre ville a, en effet, été fort sollicitée ces derniers mois. Peut-être même un peu trop. Mais d'un autre côté, cela constitue une marque de succès pour Liège. Le projet de réglementer et de réorganiser toutes ces manifestations fait l'objet d'un consensus de la part des différents partis politiques. » L'idée principale est donc prioritairement de choisir un espace adéquat selon la manifestation. « Même si dans les faits, cela ne sera pas simple de tout coordonner, loin de là », commente Willy Demeyer.