Double évasion à la prison d’Arlon : deux blessés

Rédaction en ligne

samedi 14 avril 2012, 08:39

Deux prisonniers se sont évadés de la prison d’Arlon, blessant grièvement blessés deux gardiens. Un des deux fugitifs avait déjà tenté de s’évader de la prison de Nivelles en prenant en otage une gardienne.

Double évasion à la prison d’Arlon : deux blessés

©belga

Deux détenus réputés dangereux ont profité de la fin d’une balade au préau, vendredi soir, à la prison d’Arlon pour prendre deux gardiens en otage et prendre la clé des champs.

La police appelle à la prudence

A la suite de l’évasion de deux détenus réputés dangereux de la prison d’Arlon, la police du Grand-Duché du Luxembourg a invité les automobilistes à la prudence sur son réseau routier.

En mentionnant l’évasion de « 2 truands dangereux de la prison d’Arlon » sur son compte officiel Twitter, elle a invité les usagers de la route à ne pas embarquer d’auto-stoppeurs.

Les deux gardiens ont été grièvement blessés, l’un au visage, l’autre à la gorge. Un de ceux-ci a été admis aux soins intensifs, a-t-on appris de source syndicale. Les jours des deux victimes ne sont toutefois pas en danger.

Les deux détenus sont David Manella, notamment condamné le 26 mars dernier, pour une évasion avec prise d’otage de la prison de Nivelles le 13 juin dernier, et Jason Bechet, a-t-on appris. La police d’Arlon a confirmé l’information.

Le 13 juin 2011, David Manella s’était évadé de la prison de Nivelles avec Maximilien Collard, en prenant une gardienne en otage à l’aide de couteaux artisanaux fabriqués avec des lames de rasoir. Cela lui avait valu une condamnation à une peine de prison ferme de 8 ans le 26 mars dernier.

Originaire de Charleroi et connu des autorités judiciaires pour des agressions commises avec violence, David Manella avait aussi été condamné à 15 ans de prison en février dernier pour une liste impressionnante de braquages et carjackings commis au cours de l’été 2010 avec des complices. Il avait ainsi été poursuivi pour le braquage d’une salle de jeux de Jumet, commis avec deux complices, pour des vols de voitures et de plaques d’immatriculation, des attaques à main armée dans une librairie et un night shop de Ransart, un Brico Marché, un magasin Match, un bureau de Poste, une pizzeria à Jurbise.

Les deux fugitifs n’ont jusqu’à présent pas été retrouvés.

(avec Belga)