Arlon forme aux premiers secours

JEAN-LUC BODEUX

vendredi 11 mai 2012, 09:44

Arlon ouvre le premier centre de formation de la Croix-Rouge, qui accueillera volontaires et particuliers. Jean-Luc Fonck, qui a suivi le brevet européen de secourisme, en est le parrain.

Arlon forme aux premiers secours

Jean-Luc FONCK a joué ce jeudi la victime mais aussi le secouriste de la Croix-Rouge d’Arlon, qu’il parraine © D R

Aider les autres, c'est d'abord passer par la formation non seulement des volontaires, mais de tout un chacun. Le leitmotiv de la Croix-Rouge. Celui de Jean-Luc Fonck aussi, venu ce jeudi parrainer le premier centre de formation Croix-Rouge de Belgique, à Arlon. L'Arlonais est revenu sur ses terres pour être le parrain de cette opération, car il a lui-même suivi le brevet européen de premier secours. « C'est important de savoir ce qu'il faut faire pour appeler les secours, rien que savoir que le numéro d'appel européen d'urgence est le 112, et apporter les premiers soins. C'est à la portée de tout le monde, à condition de se former. Durant 15 h, on se rend compte de plein de choses qu'on croit savoir ! »

Les exemples, Maxime Billot, infirmier et bénévole à la Croix-Rouge, les connaît. « Combien de fois ai-je vu arriver des plaies recouvertes de café moulu, des brûlures tartinées de beurre ou de dentifrice, là où un simple rinçage à l'eau aurait été d'une efficacité bien plus grande. » Alors, apprendre les bons gestes passe par la formation. Que l'on soit grand public ou bénévole volontaire. « C'est une mission de santé publique, estime Rachelle Ridole, responsable du centre d'Arlon. D'autant qu'en Luxembourg, on est parfois loin de certains hôpitaux. Les premiers gestes comptent pour éviter la mort ou des séquelles irréversibles. »

Ce centre viendra compléter de façon plus optimale tout ce qui existe déjà dans les 15 maisons Croix-Rouge de la province. Il ne s'agit pas de substituer à ce qui s'y fait. « Mais il est parfois plus facile d'avoir un point central », note Virginie Coos, responsable provinciale de la formation. Des formations pour les particuliers, dont le « 3 minutes pour sauver une vie » (3h de rééducation cardio-pulmonaire et utilisation d'un défibrillateur), le brevet européen de premiers secours (15 h pour les gestes qui sauvent), le brevet de secourisme, et la réanimation et désobstruction pédiatrique. S'y ajoutent des formations pour un public spécialisé, ou pour les volontaires, que la Croix-Rouge accueille toujours avec plaisir !

Contact : 063-22.10.10.