Godinne : la collision n’a pas provoqué de vapeurs toxiques

Rédaction en ligne

mardi 22 mai 2012, 18:53

Le ministre Paul Magnette a précisé que les wagons avaient bien été sécurisés et que tout avait été mis en œuvre pour la sécurité des gens. La circulation des trains reprendra sur une voie dès jeudi.

Godinne : la collision n’a pas provoqué de vapeurs toxiques

© Belga

La collision entre deux trains de marchandises survenue le vendredi 11 mai à hauteur de la gare de Godinne (Yvoir), faisant un blessé léger, n’a pas provoqué d’émanation de vapeurs toxiques, a indiqué le ministre des Entreprises publiques, Paul Magnette, en Commission de la Chambre.

Interrogé lors d’un débat d’actualité sur l’accident de trains à Godinne, M. Magnette a précisé que les trains accidentés étaient composés de plusieurs wagons contenant des produits chimiques et des matières inflammables. Parmi les wagons accidentés, deux étaient potentiellement dangereux, le plus dangereux étant le wagon contenant le disulfure de carbone.

Le ministre a toutefois assuré « qu’il n’y a pas de vapeurs toxiques qui se sont échappées suite à la collision », soulignant que les wagons ont été « bien sécurisés » et que « tout a été mis en œuvre pour la sécurité des gens ».

Infrabel pourrait intenter un recours contre Adisseo

Quant à l’erreur d’évaluation de la quantité de disulfure de carbone contenue dans la citerne commise par la société française Adisseo, elle « a fait perdre trois jours et fait courir des risques » aux équipes sur place, a estimé Paul Magnette, ajoutant qu’Infrabel « étudie l’éventualité d’un recours contre cette société ».

M. Magnette a également précisé que le second train ayant heurté le premier train de marchandise roulait à environ 70 km/h et que les services incendie étaient arrivés sur place dès 11h50, soit environ 20 minutes après l’accident.

Questionné par des députés sur les causes de l’accident, alors que la thèse d’une erreur de signalisation a été évoquée dans la presse, M. Magnette a rappelé que l’enquête est toujours en cours et qu’il est dès lors prématuré de tirer des conclusions, même partielles.

Les trains devraient circuler dès jeudi sur la voie A

Les travaux de finalisation sur la voie A, devraient être terminés mercredi. La circulation sur cette voie devrait reprendre jeudi, a annoncé le porte-parole d’Infrabel, Frédéric Sacré.

La pause des caténaires sur la voie A continuera encore mercredi. Les travaux de finalisation sur la voie B sont eux prévus pour vendredi.

La circulation sur cette voie reprendrait samedi. En attendant, les équipes d’Infrabel remplacent encore actuellement les rails.

« La circulation sur les deux voies devrait reprendre dès samedi. Ces jeudi et vendredi, la circulation ne se fera donc que sur une seule voie, la voie A. C’est une procédure classique lorsque des travaux sont réalisés. Cela n’aura aucun impact sur la ponctualité des trains », a précisé Frédéric Sacré.

Le procureur du Roi du parquet de Dinant faisant fonction a lui affirmé que le trafic pourrait reprendre dès que les voies seraient opérationnelles.

Les navettes de bus mises en place depuis le jour de l’accident ferroviaire effectueront encore les liaisons entre Namur et Dinant jusque mercredi soir

(Belga)