TV-Lux est appelée à déménager à Marche !

ERIC BURGRAFF

vendredi 01 juin 2012, 10:47

Marche-en-Famenne. Un plan B… TV-Lux attendait depuis des semaines le plan qui allait lui permettre de construire d'indispensables nouveaux locaux à Libramont dans un contexte où la Communauté Wallonie-Bruxelles est dans la dèche.

Les grandes lignes du plan sont tombées dans la boîte aux lettres des administrateurs cette semaine, sous la forme d'une invitation à le valider au conseil d'administration de lundi prochain. Ce plan, le voici : TV-Lux va déménager à Marche-en-Famenne ! A Marloie plus exactement, dans les locaux bientôt laissés libres par le CER provincial (le Centre d'économie rurale, rebaptisé Centre européen de recherche).

Pour mémoire, le CER va, lui, déménager au parc Novalis d'Aye (Marche) dans le courant de 2013 lorsque le centre d'entreprises qui doit l'accueillir sera terminé. Pour mémoire aussi, le personnel de TV-Lux travaille dans des conditions difficiles à Libramont où il occupe une villa peu adaptée à des activités audiovisuelles. C'est pourquoi la télévision travaille sur un dossier de construction de nouveaux locaux depuis au moins 4 ans. Dernier lieu en date : un terrain à proximité du centre culturel de Libramont.

Pour mémoire enfin, la Communauté Wallonie-Bruxelles n'a plus de sou et a fait savoir à TV-Lux en avril dernier qu'elle ne financerait pas son projet.

Depuis donc, le gouverneur-président Bernard Caprasse et le directeur Pascal Belpaire planchent sur un plan B. Celui qui sera présenté lundi au conseil d'administration réjouit sans aucun doute le nord de la province. Par contre, il fâche déjà. Le personnel d'abord dont la plupart des membres sont domiciliés loin de la Famenne. Mais aussi des politiques du centre et du sud de la province qui verraient d'un mauvais œil la télévision s'excentrer à 80 mn en voiture de Virton, 70 d'Arlon, 65 de Bouillon, 50 d'Houffalize…

La bonne nouvelle par contre, c'est que la Province offrant le bâtiment, il est possible d'économiser plusieurs millions d'euros dans l'opération.