Un label pour les bals ?

ALEXANDRE DELMER

mercredi 06 juin 2012, 09:41

Province de Luxembourg. L'ASBL ACO Wallonie propose de sécuriser l'organisation des soirées et bals en Luxembourg. Il s'agit d'aider les organisateurs et de promouvoir la sécurité.

Un label pour les bals ?

Thierry Cavelier souhaite, par un label, apporter une plus-value aux organisateurs et au public © dr

Chaque semaine, aux quatre coins de la province de Luxembourg, différents comités organisent des bals ou des soirées. « Beaucoup de personnes n'imaginent pas le travail et l'implication de tous ces bénévoles pour organiser de la meilleure façon ces manifestations festives, entame, Thierry Cavelier, président de l'ASBL ACO Wallonie. Ce type d'organisation n'est pas sans conséquence. Pour venir en aide aux organisateurs, nous avons donc voulu créer une structure, pour les épauler et les informer. Via un système d'affiliation, les comités auront l'occasion de bénéficier de nos services. » Pour mener à bien ces objectifs, ACO Wallonie a fixé trois grands thèmes.

1Encadrer le comité d'organisation « C'est le point de départ de notre réflexion. Lors d'une manifestation, les organisateurs doivent respecter de nombreuses règles et devoirs. Il y a des étapes incontournables. Or, parfois, le comité n'est pas au courant de tout. Et en cas de catastrophe, certaines personnes peuvent se retourner facilement contre l'organisation. Pour éviter cela, nous voulons venir en aide à l'ensemble des associations pour les encadrer. »

2Promouvoir la sécurité des jeunes « Les drames sont encore trop présents sur nos routes chaque week-end. Pour tenter de diminuer fortement les accidents, ACO Wallonie veut travailler avec les organisateurs et les services de police. Lors de ces manifestations, tout le monde doit travailler à la prévention et la sécurité des jeunes. » En plus de la prévention, l'ASBL propose aussi des mesures concrètes pour la sécurité des jeunes en soirée et sur la route. Comme, par exemple, modifier le taux d'alcool autorisé, de 0,5 à 0,2. L'ASBL voudrait également proposer aux comités de ne plus vendre d'alcools autres que de la bière.

3Créer un label de qualité ACO Wallonie Pour tenter d'instaurer un encadrement uniforme des manifestations et promouvoir le plus possible la sécurité des jeunes, l'ASBL veut créer un label. « Cela indiquera au public présent que l'organisation a bien entrepris toutes les démarches pour le bon déroulement des festivités. Grâce à ce label, les autorités pourront aussi rapidement repérer les comités respectant les règles. C'est un plus pour tout le monde. Avec ce label, nous voulons apporter une réelle plus-value aux organisateurs et au public et limiter le plus possible les drames et les débordements. »

Très prochainement, le site www.aco-wallonie.be devrait voir le jour.