Un lifting à 24 millions

NOELLE JORIS

jeudi 21 juin 2012, 12:34

Namur. Le projet de rénovation de la Maison de la culture se précise. La revitalisation de la rue des Bouchers fait partie de la réflexion. Le chantier pourrait débuter en 2014.

Un lifting à 24 millions

Pour ses 50 ans, la Maison de la culture de Namur va s’offrir un sérieux lifting Outre le bâtiment, les abords du site sont complètement repensés © Bruno ARNOLD/ASAP

On en parle depuis des années. Mais cette fois, les choses se font plus concrètes. Les grandes lignes du projet de rénovation de la Maison de la culture de Namur sont couchées. Le bureau Styles Architects chargé, dans le cadre d'un marché de définition, d'établir le programme de cette rénovation vient de livrer les résultats de son travail. Il propose un sérieux lifting à cette dame de presque 50 ans.

Le projet Il vise non seulement la rénovation du bâtiment existant mais également la revitalisation de l'îlot urbain délimité par la Sambre, la rue du Pont et l'avenue Golenvaux.

La nouvelle Maison de la culture de Namur comportera quatre pôles distincts. Le premier accueillera les services de la culture de la Province de Namur avec salles d'exposition, grande salle de spectacle, studios d'enregistrement, bureaux, locaux pour ateliers, etc. Le deuxième sera attribué à l'Espace Wallonie géré par la Région wallonne et comportera principalement des guichets d'information, ainsi que des bureaux. La médiathèque occupera le troisième pôle. Tandis qu'une maison de la presse s'installera dans le quatrième. À cela s'ajouteront différents espaces de services comme un bar-restaurant, un bookshop ou encore des commerces.

Pas de consignes strictes, par contre, concernant la façade actuelle. « Elle pourra être conservée, restaurée, recomposée, voire même déplacée », indique le rapport de Styles Architects.

L'entrée principale devra se trouver face à un parvis ouvrant sur la Sambre et la rue des Bouchers. C'est dans cette même rue qu'une extension au bâtiment actuel sera réalisée sur un terrain aujourd'hui dédié au stationnement. Actuellement désertée et peu conviviale, cette petite ruelle, perpendiculaire à la rue du Pont deviendra un nouvel espace piéton sur lequel déboucheront la vitrine de l'Espace Wallonie, l'extension de la Maison de la culture mais aussi la Halle al'Chair rénovée en office du tourisme par la Ville de Namur.

Le parvis actuel de l'avenue Golenvaux devra quant à lui être repensé pour devenir une sorte de terrasse panoramique, reliée à la rue des Bouchers et au chemin de halage par un ascenseur.

Le calendrier Le projet de rénovation défini dans le cadre d'un marché de définition doit être approuvé par la Région wallonne et la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une fois le feu vert obtenu, un marché (avec publicité européenne) pour désigner l'auteur de projet sera lancé au cours de l'année 2013. Le chantier, estimé à 18 mois, pourrait débuter en 2014.

Le financement Le coût du projet est estimé à près de 24 millions d'euros. La Région wallonne, partenaire du projet, apportera 10 à 15 % de ce montant. La Province de Namur, propriétaire et gestionnaire du site, financera le reste, en comptant notamment sur des subventions européennes et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.