Grosses chaleurs : Namur a un plan

NOELLE JORIS

jeudi 12 juillet 2012, 08:58

Social. le relais social urbain namurois est sur ses gardes tout l'été : à tout moment, lorsque les températures le justifient, le plan "grandes chaleurs" peut être activé.

Difficile d'y croire, mais c'est pourtant bien de saison. Le Relais social urbain namurois se tient prêt à activer son plan « Grandes chaleurs ». Jusqu'au 15 septembre, dès que la température dépasse les 26 degrés, les différents partenaires du Relais social viennent en aide aux personnes en situation de grande précarité.

Le plan prévoit en effet trois grandes mesures en cas de fortes chaleurs. La première consiste à mettre à disposition des lieux où s'abriter de la chaleur, et où sont distribuées de l'eau et des casquettes. Sur Namur, treize sites remplissant cette mission sont identifiés. Il s'agit d'organismes privés et publics impliqués dans la lutte contre l'exclusion sociale et travaillant de manière régulière avec des personnes en situation de grande précarité. Le Resto du cœur, l'ASBL Phénix, la Croix-Rouge, le centre hospitalier régional de Namur ou encore le CPAS en font partie. Ces différents lieux sont identifiables grâce à un logo apposer à leur façade. Certains proposent également des douches ou des fontaines d'eau accessibles en permanence.

En cas de forte chaleur, le plan prévoit aussi un travail de prévention dans les rues. Les travailleurs du Relais social urbain namurois, présents de manière quotidienne dans les rues pour aller à la rencontre des personnes précarisées pourront, lorsque la température dépasse les 26 degrés ressentis, distribuer des dépliants de conseils préventifs, des casquettes et des bouteilles d'eau aux personnes souffrant de la chaleur.

Enfin, une information sur les mesures préventives et curatives en cas de fortes chaleurs sera diffusée aux personnes précarisées mais aussi au grand public, à travers différents relais comme les hôpitaux, les médecins, ou le CPAS de Namur.

La mise en œuvre du plan se distingue en trois phases. Une phase préventive, de mise jusqu'au 15 septembre, où les partenaires du Relais social urbain namurois disposent de leur stock de bouteilles d'eau, de dépliants et de casquettes. Une phase d'activation, déclenchée dès que la température dépasse les 26 degrés ressentis. Durant celle-ci toutes les mesures prévues par le plan sont activées. Et une phase alerte, opérationnelle lorsqu'une les prévisions météorologiques annoncent de grosses chaleurs. Dans ce cas-là, casquettes, bouteilles d'eau et dépliants seront distribués préventivement.