Olivier Rochus est prêt pour les Jeux Olympiques

Rédaction en ligne

jeudi 10 mai 2012, 16:55

« Oli » se dit prêt à se battre pour ses « derniers » Jeux Olympiques. Le gazon étant la surface préférée du Belge, Olivier Rochus se montre extrêmement motivé.

Olivier Rochus est prêt pour les Jeux Olympiques

©Belga

En marge de la présentation de la 1ère édition du tournoi Challenger, qui se déroulera dans les installations du Tennis Club du Bercuit (14-22 juillet) et dont il sera avec Steve Darcis l’une des principales têtes d’affiche, Olivier Rochus a profité d’unes semaine de repos en Belgique pour évoquer mercredi sans ambages son avenir proche.

À bientôt 32 ans, ‘Oli’, qui pointe actuellement à la 66e place du classement ATP, soit le N.2 belge chez les messieurs, aborde ses dernières années au plus haut niveau.

« Je me sens bien et je n’ai mal nulle part », ont été ses premiers mots. « Même si je sors sur trois éliminations consécutives au premier tour, il faut dire que les tirages n’étaient pas évidents. Le plus important, c’est que mon niveau de jeu était bon. Maintenant il me faut quelques victoires », a poursuivi le joueur de Diont-Valmont qui s’alignera fin du mois à Nice avant d’attaquer Roland Garros, où il devrait aussi jouer le double en compagnie de Darcis.

Même s’il s’efforce de ne pas y penser pour ne pas disperser son énergie, le sujet des Jeux Olympiques, à un peu plus de deux mois de leur ouverture à Londres, ne peut être évité. « C’est sûr que je suis prêt à me battre pour y aller. Ce serait mes derniers Jeux.

J’atteindrai sans doute le cut fixé par la fédération internationale et le CIO. C’est ma surface préférée, le gazon, et de plus ce n’est pas loin. Je suis même prêt à payer moi-même mon billet d’Eurostar. » C’est dire la motivation habitant le cadet des Rochus, qui n’avait dû sa participation aux Jeux de Pékin en 2008, tout comme son ami Steve Darcis, qu’à une procédure d’arbitrage en justice à l’encontre du COIB, rondement menée par l’avocat Jean-Louis Dupont.

Pour cette olympiade, le comité olympique belge a de nouveau exigé pour le simple en tennis des critères de sélection relativement restrictifs. Soit un 1/8 de finale en Grand Chelem, ou un 1/4 de finale dans un Masters Série, ou encore un top 24 au classement mondial épuré (max.4 par pays). À la mi-mai, Darcis figure au 50e rang de ce classement nettoyé et Rochus en 52e position.

« J’ai été finaliste à Auckland cette année et en 2011 à Newport.

Conjugué à un éventuel cut international, j’estime que cela vaut tout autant que dans d’autres sports où les critères belges du COIB sont beaucoup plus larges.

Mais j’attends encore un peu. On verra quoi avec Steve (Darcis) et Xavier (Malisse) après Roland Garros. »

Belga