La présélection des hockeyeurs pour les JO : « Aucune surprise »

Rédaction en ligne

jeudi 31 mai 2012, 15:14

Le coach fédéral de l’équipe nationale belge masculine de hockey, l’Australien Colin Batch, a annoncé sa présélection de 23 joueurs en vue du tournoi olympique de Londres (27/7-12/8).

La présélection des hockeyeurs pour les JO : « Aucune surprise »

Colin Batch © DR

Début juillet, cinq joueurs seront retirés de cette liste pour la réduire à 18 (16 + 2 réserves) qui seront appelés à défendre les couleurs de la Belgique à Londres.

« Il n’y a aucune surprise, même si certains regretteront de ne pas en être. Mais la concurrence est forte », a expliqué Colin Batch lors de la conférence de presse organisée à cette occasion. « Tout le monde est conscient de ce qu’il y a en jeu. Il y a encore deux mois avant les Jeux et beaucoup de travail sur la planche. Mais nous serons prêts. » Les Red Lions vont disputer dans les prochaines semaines une série de rencontres de préparation, notamment un tournoi de quatre nations à Düsseldorf. L’équipe se rendra le 19 juillet à Londres, où trois ultimes rencontres amicales précéderont la compétition olympique.

Le 30 juillet, la Belgique débutera face à l’Allemagne, le champion olympique en titre. Elle rencontrera ensuite dans son groupe les Pays-Bas, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande et l’Inde.

La Belgique avait terminé 9e du tournoi olympique de Pékin en 2008.

« un résultat que nous pouvons certainement améliorer », a jugé Colin Batch.

« Les Jeux sont imprévisibles »

« Nous figurons dans un groupe difficile. Lors de nos deux premiers matches nous rencontrons les numéros 2 (Allemagne) et 3 (Pays-Bas) mondiaux. Il n’est donc pas inimaginables que nous débutions par deux défaites », estime Batch.

« Mais ce groupe est assez fort mentalement pour surmonter un tel scénario. Il est possible ensuite de remporter nos trois matches suivants et d’aller quand même en demi-finales.

Le tournoi olympique est une compétition très imprévisible. C’est un défi d’être prêt à tout moment pendant deux semaines. » Le coach australien estime que c’est un avantage pour la Belgique de débuter contre le tenant du titre l’Allemagne.

« C’est en effet une équipe de l’élite mais l’Allemagne est typiquement une équipe qui s’améliore dans un tournoi. De ce point de vue c’est donc pas mal de la rencontrer en début de tournoi. Au début tout le monde est nerveux et cela peut aussi jouer en notre faveur. Mais nous sommes dans un groupe difficile. Les équipes de l’autre équipe vont dire la même chose (rires). Il n’arrive pas souvent que les douze meilleures équipes du monde se qualifient aux Jeux. »

La présélection

Gauthier Boccard (Waterloo Ducks), Tom Boon (Racing), Thomas Briels (Oranje Zwart/P-B), Cédric Charlier (Racing), Alexandre de Paeuw (Waterloo Ducks), Alexandre de Saedeleer (Waterloo Ducks), Jérôme Dekeyser (Braxgata), Felix Denayer (Dragons), John-John Dohmen (Waterloo Ducks), Simon Gougnard (Racing), Jeremy Gucassoff (Racing/GK), Manu Leroy (Dragons/GK), Maxime Luycx (Waterloo Ducks), Loïck Luypaert (Dragons), Renaud Pangrazio (Dragons), Xavier Reckinger (Braxgata), Jeffrey Thys (Dragons), Jérôme Truyens (Racing), Vincent Vanasch (Waterloo Ducks/GK), Florent van Aubel (Dragons), Benjamin Van Hove (Waterloo Ducks), Elliot van Strydonck (Léopold) et Gilles Verdussen (Beerschot).

La sélection définitive sera forte de 16 joueurs plus 2 réserves.

(Belga)