Eddy Merckx est parti pour Londres à vélo

Rédaction en ligne

mercredi 25 juillet 2012, 12:56

Sous la direction d'Eddy Merckx, plusieurs sportifs ont pris leur vélo et la route vers Londres afin de se rendre vendredi à la cérémonie d'ouverture des JO.

Eddy Merckx est parti pour Londres à vélo

Eddy Merckx, Kris Peeters et Gella Vandecaveye © Belga

Le départ a été donné peu avant 9h30 ce matin, au Comité olympique et interfédéral belge (COIB), à Heysel. Guy Vanhengel, ministre bruxellois du Budget et des Relations extérieures (Open VLD), a tiré le coup de départ, sous l'applaudissement de plusieurs journalistes et badauds. Egalement ancien ministre des sports de Bruxelles-capitale de 2002 à 2003, il prédit « une médaille olympique en cyclisme. Ces champions-là représentent tout de même une de nos plus belles chances de médaille. »

Eddy Merckx, capitaine de l'équipe, conduit cette randonnée cycliste vers Londres, où il est attendu vendredi, à 11h45. Il sera accompagné de son fils Axel, médaillé de bronze de la course sur route à Athènes en 2004, mais aussi de l'ancien champion du monde cycliste Johan Museeuw, et de l'ex-judokate Gella Vandecaveye, double médaillée olympique. En outre, différentes personnalités politiques étaient présentes mercredi matin, dont le ministre-président flamand Kris Peeters (CD&V), qui accompagnera Eddy Merckx jusqu'à la capitale britannique.

Les coureurs sont attendus à Ypres, ce soir, après 125 km à travers la Flandre. Ils rejoindront, demain, la France, avant de prendre l'Eurostar en milieu d'après-midi. Vendredi, les athlètes parcourront les derniers 80 km avant de rejoindre Londres. Le parcours compte ainsi près de 340 km, même si Eddy Merckx, cinq fois champion du Tour de France, nous a assuré que tous étaient en « bonne forme. » La randonnée devrait se faire tranquillement, à 28 km/h de moyenne.

L'ambassadeur britannique en Belgique, Jonathan Brenton, a également assisté au départ, se réjouissant de l'exposition mondiale de Londres pendant les Jeux olympiques, mais faisant l'éloge de la beauté de l'effort sportif et du fair-play entre les équipes mondiales. Que les olympiades commencent !

Martin Cangelosi (St.)