À 22h30, toute la Belgique sera derrière les Borlée

VINCENT JOSEPHY

lundi 06 août 2012, 07:08

La finale des Borlée, c’est évidemment « LE » moment que tout le monde attend, côté belge sans oublier la dernière régate en voile d’Evi Van Acker qui peut toujours décrocher l’or. Le programme des Belges

À 22h30, toute la Belgique sera derrière les Borlée

Jonathan Borlée © Belga

Ce lundi soir, sur le coup de 22h30, l’athlétisme sera une nouvelle fois à l’honneur avec, on l’espère, non pas une mais bien deux de nos plus belles chances de médailles… même si les demi-finales ont démontré qu’il faudra une toute grosse performance pour que ce rêve devienne réalité et que la désignation des couloirs est tout sauf favorable aux jumeaux. Qui de Jonathan ou de Kevin, qui de Kevin ou de Jonathan parviendra à résister à la pression pour s’approcher au maximum du podium, voire même d’y monter ? Pourront-ils titiller le record de Belgique (44’43) ou celui d’Europe de Thomas Schönlebe (44’33) ?

En attendant, ce qu’ont réalisé les twins les plus célèbres de Belgique mérite le respect et l’attention. Ce soir, ils seront les seuls Européens engagés en finale de ce 400 mètres…

Pour le reste, on suivra avec attention, toujours en athlétisme, l’entrée en lice d’Anne Zagré et d’Eline Berings (100m haies) dès 11h05 ainsi que la demi-finale d’Elodie Ouedraogo sur 400 m haies (21h15) pour laquelle elle s’est brillamment qualifiée, dimanche soir.

En début d’après-midi, les yeux belges seront braqués vers Weymouth où la Belgique aura de sérieuses chances d’accrocher une médaille en voile, dans la catégorie Laser Radial. Au terme des dix régates « classiques », Evi Van Acker est actuellement troisième ex aequo avec une Irlandaise, à seulement une unité des deux leaders, une Chinoise et une Néerlandaise. Elles vont désormais disputer une Medal Race pour laquelle les points seront doublés, afin de déterminer les positions finales. C’est cela qui est formidable : à une course de la fin, l’Anversoise peut tout aussi bien se trouver sur la plus haute marche du podium que… juste à côté de celui-ci si elle passe au travers. Si elle s’impose, elle est assurée de l’or. Un raisonnement qui vaut également pour toutes ses concurrentes qui seront assurément rongées par le stress et dopées par l’adrénaline.

En hockey sur gazon, les Red Panthers tenteront enfin d’accrocher, pour ce qui constituera leur dernière rencontre en phase de poules, leur première victoire dans ce tournoi olympique. Opposées à la Corée du Sud à 17 heures, les joueuses belges pourraient encore terminer quatrièmes de leur groupe (et donc viser la 7e place) si et uniquement si elles s’imposent.

Philippe Lejeune ayant dû renoncer à prendre part au concours individuel en équitation à cause de la blessure qu’a subie son cheval, Vigo d’Arsouilles, c’est une autre chance sérieuse de médaille belge qui s’est envolée, dimanche soir mais les trois autres cavaliers belges (Dirk Demeersman, Jos Lansink et Grégory Wathelet) tâcheront d’y faire bonne figure dès 15 heures.

Enfin, qui sait si, à terme, une nouvelle médaille ne viendra pas du kayak, où le duo masculin composé de Laurens Pannecoucke et Olivier Cauwenbergh disputera les séries et, on l’espère, les demi-finales du 1.000m dans la catégorie K2 ? Wait and see…