JO : « Un bilan belge conforme aux prévisions, sans plus »

Rédaction en ligne

mardi 07 août 2012, 12:25

Le COIB a fait un bilan intermédiaire plutôt positif des Belges aux JO. Pour Christophe Berti, notre envoyé spécial, le bilan est mitigé mais pourrait encore s’améliorer d’ici à dimanche. Son commentaire.

JO : « Un bilan belge conforme aux prévisions, sans plus »

Au lendemain de la 5e et 6e place des Borlée, le COIB a rappelé que « l’ambition première était réalisée, mais on espère pouvoir encore décrocher un petit quelque chose ».

La 5e et la 6e place des Borlée, une déception ?

« Le 400 mètres, c’était évidemment la course que tout le clan belge attendait avec énormément d’impatience, lundi soir. Forcément, au bout du compte, c’est l’histoire de la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. Il ne faut évidemment pas oublier que Kevin et Jonathan étaient présents en finale, en tant que seuls non Européens qui plus est. »

« Dans l’absolu, terminer 5e et 6e d’une telle course est évidemment remarquable mais, au bout du compte, on a tout de même le sentiment que c’est la déception qui prévaut. Pour s’en rendre compte, il suffisait de voir le visage des « twins » à l’issue de la finale. »

« Peut-être s’étaient-ils montrés trop ambitieux et, malgré certaines circonstances atténuantes (couloirs, blessure), on peut estimer qu’ils n’ont pas totalement répondu aux attentes qu’ils s’étaient eux-mêmes fixées. Quand on sait qu’ils ont le potentiel pour courir en 44’40’’ et donc viser le podium, on comprend mieux leur désarroi. En attendant, ils ont pris un gros coup au moral, dont il sera particulièrement difficile de se remettre dans l’optique du 4x400 mètres. Déjà qu’il y avait peu de chances objectives de les voir terminer sur le podium du relais… »

Trois médailles à ce jour, un bilan positif ?

« Je l’ai déjà dit mais ce bilan est mathématiquement intéressant… même si on s’attendait davantage à une médaille issue du cyclisme ou du tennis, deux sports dans lesquels la Belgique a l’habitude de briller. »

« A mes yeux, Clijsters a simplement été sortie où elle devait l’être, par Sharapova, alors qu’elle vaut actuellement une place dans le top 8 mondial. Le cyclisme, c’est différent, il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu qu’un gars comme Boonen, par exemple, ne peut pas tout gagner sur une année. Cela n’a pas fonctionné sur ce coup, malheureusement. »

« Van Snick et Van Acker, c’étaient deux athlètes « attendues » au niveau du podium. Vu leur classement mondial et leurs ambitions, on est sûr qu’elles espéraient mieux que le bronze mais s’en contenteront tout de même. Lionel Cox, c’est évidemment la bonne surprise issue d’un sport, le tir à la carabine, qu’on n’attendait pas. »

« Pour le reste, il ne faut pas oublier qu’il y a quatre ans, au même moment des Jeux, la Belgique n’avait toujours pas remporté la moindre médaille. »

Quelles sont encore nos chances de médailles ?

« Le COIB l’a rappelé, il avait tablé sur trois à six médailles qui pouvaient provenir de huit sports distincts… dont ne faisait pas partie le tir à la carabine. Le judo et la voile étaient concernés et le contrat est rempli, via Van Snick et Van Acker. Le tennis, le cyclisme et le kayak (avec Cauwenbergh et Pannecoucke) ont finalement déçu. »

« Restent l’équitation, où une médaille en individuel est toujours possible mercredi grâce à Jos Lansink ou Grégory Wathelet, la natation (Brian Ryckeman en 10 kms peut surprendre, vendredi) et surtout l’athlétisme, où Hans Van Alphen (dès mercredi) a de beaux atouts à faire valoir en décathlon et, surtout, où Tia Hellebaut défendra son titre à la hauteur. A moins que le relais 4x400 ne nous surprenne agréablement. »