Bon départ de Colsaerts à l’US Open

Rédaction en ligne

vendredi 15 juin 2012, 08:52

US Open (après le 1er tour) Le Bruxellois était 23e à San Francisco avec une carte de 72 (+ 2) à 6 coups du leader, l’Américain Thompson qui précède de 3 coups 5 joueurs dont Tiger Woods.

Bon départ de Colsaerts à l’US Open

Nicolas Colsaerts © AFP

Nicolas Colsaerts a terminé 23e du premier tour du 112e US Open, la deuxième levée du Grand Chelem de golf, qui se dispute, cette année, sur le parcours de l’Olympic Club de San Francisco. Le Bruxellois de 28 ans a rentré une première carte de 72 (2 au-dessus du par), pour partager la 23e place.

US Open

Après le 1er tour (par 70). 1. Thompson (USA) 66 ; 2. Woods (USA), Toms (USA) Watney (USA), Rose (Ang) et McDowell (IdN) 69 ; 7. Hossler (USA, ama.) JB Park (CdS) Bohn (USA), Karlsson (Suè), Presnell (Aus), Poulter (Ang), Kuchar (USA) et Furyk (USA) 70 ; … 23. Colsaerts 72 ; 109. McIlroy (IdN) 77 ; 140. Donald (Ang) 79 ; etc.

Cela n’avait pourtant pas très bien commencé pour Colsaerts auteur de doubles bogeys sur les trois premiers trous. En quoi il ne se distinguait pas des autres concurrents, les 6 premiers trois étant décrits, de l’avis général, comme les plus difficiles du parcours.

Colsaerts n’a pas paniqué et a patiemment attendu que la chance lui sourie. Ce qu’elle a fait, le nº 1 belge réussissant des birdies aux trous 7, 9 et 12, ne concédant plus qu’un bogey au trou nº16, un par 5 long de 613 m.

Colsaerts compte 6 coups de retard sur le leader, l’Américain Michale Thompson.

Thompson en tête, Woods à l’affût

C’est un Américain inconnu Michael Thompson qui a pris la tête après le premier tour à San Francisco, avec trois coups d’avance sur un groupe de cinq joueurs, dont Tiger Woods.

Thompson a rendu une carte de 66, à 4 coups sous le par, grâce à 4 birdies sur les 8 derniers trous après un parcours aller dans le par. L’Américain de 27 ans, originaire de l’Alabama, ne dispute sur le parcours de l’Olympic Club que le troisième tournoi du Grand Chelem de sa carrière.

Woods, en quête d’un 15e succès en Grand Chelem, a fini avec une carte de 69 (-1), comme notamment le Nord-Irlandais Graeme McDowell, vainqueur de l’US Open en 2010, et l’Américai Nick Watney, auteur d’un rare albatros au trou nº 17. Il a accompli ce par 5 en deux coups grâce à un coup de fer 5 de 173 m pour signer le troisième albatros de l’histoire de l’US Open.

Les deux premiers mondiaux mal en point

Le tenant du titre, le Nord-Irlandais Rory McIlroy, est en danger de ne pas passer le cut vendredi après avoir signé un score de 77 (+7) au premier1er tour, avec 8 bogeys et un seul birdie. Le nº 2 mondial a toutefois fait mieux que le nº 1 mondial, l’Anglais Luke Donald, auteur d’un terrible score de 79, avec autant de bogeys que de par (9).

Les Américains Bubba Watson, vainqueur en avril à Augusta (Georgie) du premier tournoi Majeur de la saison, et Phil Mickelson n’ont également pas brillé lors du premier tour, avec respectivement un score de 78 et 76.

Le meilleur amateur, l’Américain de 17 ans Beau Hossler a rendu une carte de 70, et se trouve à la 7e place ex aequo.

(D’après Belga et AFP.)