Nicolas Colsaerts : « Je veux entrer dans l'Histoire »

Rédaction en ligne

samedi 07 juillet 2012, 16:53

À 29 ans, il donne l'impression d'avoir déjà vécu dix vies. Il a connu la grâce, la descente aux enfers et la rédemption. Aujourd'hui, vit au fond de lui une certitude : « Le golf, c'est ma vie. » L'article complet dans Le Soir.

Nicolas Colsaerts : « Je veux entrer dans l'Histoire »

© Belga

La scène se déroule en mai dernier sur la route numéro un, entre Los Angeles et San Francisco. Nicolas Colsaerts prend quelques jours de vacances avec ses parents. L'un de ses consultants, Dave Stockton, l'appelle : « Ça te dit de faire un parcours à Cypress Point ? » Avec ses 250 membres, c'est l'un des parcours de golf les plus exclusifs au monde, uniquement sur invitation. La Mecque, avec un link – parcours à bord de falaise sur le Pacifique – au bout du 17 mile drive, la route payante des milliardaires de Pebble Beach.

Pour le Belge, c'est le signe tangible qu'il vient d'entrer dans la cour des grands du golf mondial. Un des signes, car depuis sa prestation à l'US Open en juin et sa victoire au Mondial de Match-play en Espagne en mai, la BBC s'est intéressée à lui, le New York Times a consacré un élogieux article au « bombardier belge ».

En Belgique, BE tv fait une offre spéciale à ses abonnés pour suivre ses quatre prochaines compétitions. Et alors que l'Open de France a démarré ce jeudi, c'est Colsaerts le Belge, et pas un joueur français, qui fait la une de Golf Aujourd'hui. Son jeu spectaculaire épate : il frappe long (300 m) et droit, envoyant « des pains » comme il dit. Sa personnalité, le physique de ce « peï », séduisent. Son histoire aussi. Celle d'un don, d'une descente aux enfers et d'une rédemption.

Lire l'article complet dans Le Soir.

Béatrice Delvaux et Thierry Wilmotte