NBA : fin de série pour Oklahoma City

Rédaction en ligne

samedi 10 mars 2012, 15:38

Oklahoma City, leader de la Conference Est et 2e toutes divisions confondues de la NBA, le championnat professionnel nord-américain de basket-ball, a trébuché contre toute attente, 90-96 (mi-temps : 51-49) devant Cleveland vendredi.

NBA : fin de série pour Oklahoma City

©AP

Le Thunder ne s’était plus incliné à la Chesapeake Energy Arena depuis le 3 janvier (93-103 contre Portland). C’est en revanche le 2-ème succès consécutif des Cavaliers après une série de 6 défaites.

Accroché tout au long du match, « Okla » a fini par céder dans les dernières minutes sous l’impulsion de Kyrie Irving. Le meneur rookie, bien que maladroit (33,3 pc de réussite aux tirs) a en effet permis aux visiteurs de prendre le dessus en réussissant deux tirs et un assist pour Jamison (85-90) en deux minutes.

Kevin Durant (23 points, 8 rebonds, 8 passes décisives) n’a pas réussi à sauver la mise.

San Antonio a également perdu à domicile, 108-120 (56-64) face aux Clippers de L-A. Il est vrai que Tony Parker, légèrement touché au quadriceps droit, avait été laissé au repos par son coach Thibodeau.

Une absence qui a pesé lourd dans le débat où Ginobili (22 points) et Duncan (17) ont perdu la bataille contre Chris Paul (36 points, 11 assists) et Mo Williams (33 points) qui ont inscrit 69 points à eux deux. Une revanche du court revers (103-100) d’il y a trois semaines.

Défaite aussi pour Dallas, la 6e consécutive à l’extérieur du tenant du titre, 110-97 (54-44) à Sacramento. Un tel bilan n’avait plus été enregistré depuis douze ans. Les Mavericks ont été en-dessous de tout, y compris Nowitzki (13 points et 9 rebonds quand même). Le réserviste Jason Terry a en revanche inscrit 23 points. Insuffisant face aux Kings, où ils ont été sept, dont les cinq starters, à marquer au moins 10 points.

Les Lakers, 4e à l’Ouest, ont eux gagné 102-105 à Minnesota qui menait 58-49 à la pause.

Privés de Kevin Love, souffrant de contractures dans le dos, les Timberwolves ont pu s’appuyer sur sa doublure Derrick Williams (22 points) et le Monténégrin Nikola Pekovic (25). En face, Kobe Bryant a encore été l’homme de la situation, avec 34 points dont les 4 lancers francs de la victoire. Il a du même coup crevé le plafond des 29.000 points en carrière. C’est également lui qui a percuté Ricky Rubio.

L’Espagnol, touché au genou, pourrait souffrir d’une rupture des ligaments croisés, qui le priverait des JO de Londres.

Enfin Paul Pierce (22 points) a disputé son 1000e match en saison régulière sous les couleurs des Boston Celtics, qui ont laminé les Portland Trail Blazers, 104-86 (65-30).

(D’après AFP)