NBA : Oklahoma City rattrape San Antonio

Rédaction en ligne

dimanche 03 juin 2012, 07:16

Playoffs (finale de la Conférence Ouest) Après avoir été mené 0-2, « OKC » égalise à 2-2 après son succès samedi sur les Spurs (109-103). Le match 5 se jouera lundi à San Antonio.

NBA : Oklahoma City rattrape San Antonio

Kevin Durant (Oklahoma City) © AFP

Oklahoma City a remis les compteurs à zéro en finale de Conférence Ouest des playoffs NBA en battant samedi à domicile San Antonio (109-103) grâce à des performances phénoménales de Kevin Durant, auteur de 36 points, et Serge Ibaka, parfait aux tirs.

Ce succès a permis à OKC, qui était mené 2 victoires à 0 après les deux premiers matches, de revenir à 2-2 avant le match N.5, lundi dans le Texas.

Durant, meilleur marqueur de la NBA en saison régulière, a brillé dans ce match 4, portant littéralement son équipe sur ses épaules dans le dernier quart-temps avec 18 points, dont 16 consécutifs, pour finir avec 36 points (13/20 aux tirs), 6 rebonds et 8 passes décisives.

Après avoir vu une avance de 15 points se réduire à 4 points à 7 minutes de la fin, « oKC » s’en est remis à Durant, qui a alors pris les choses en main et a marqué les 16 points du Thunder durant une séquence de 6 minutes, dans toutes les positions : du tir en extension, au lay-up, en passant par le alley-oop et le lancer franc, à l’exception du tir à trois points.

Le jeune ailier de 23 ans n’a pas été le seul à faire parler la poudre du côté du Thunder puisque le Congolais Serge Ibaka, meilleur contreur de NBA en saison régulière, a été parfait : 11 tirs réussis sur 11 pour une feuille de statistiques garnie de 26 points (record en carrière), 5 rebonds et 3 contres.

Habituellement reconnu pour sa défense féroce, comme Ibaka, Kendrick Perkins a également contribué au rendement offensif d’OKC avec 15 points et 9 rebonds.

« Nous sommes bien contents des apports de Serge et “Perk” en attaque, s’est félicité l’entraîneur du Thunder Scott Brooks. Kevin (Durant) a ouvert la défense et on a pu leur faire les passes à l’intérieur. »

Du côté des Spurs, Tony Parker a été muselé pour le deuxième match d’affilée (12 points et 4 passes décisives) et seul Tim Duncan (21 points, 8 rebonds) et Kwahi Leonard (17 points, à 7 sur 8 aux tirs dont 3 sur 4 à trois points, et 9 rebonds) ont surnagé. Boris Diaw a récolté 12 pts et 7 rbds en 34 minutes.

« Les deux équipes ont assuré l’essentiel à domicile, j’espère qu’on va continuer cette tendance (lundi dans le match 5) », a déclaré Manu Ginobili.

San Antonio, a encaissé une deuxième défaite d’affilée après une série de 20 victoires de rang, n’a jamais perdu trois fois de suite cette saison.

Le vainqueur rencontrera Miami ou Boston à partir du 12 juin en finale NBA (au meilleur des 7 matchs).

(D’après AFP.)