Les Belgian Lions restent indomptables en Israël

GUY MILECAN

dimanche 05 août 2012, 18:07

L’équipe nationale belge est venue à bout (61-83) d’une Roumanie hargneuse grâce à une débauche d’énergie étouffante et jouera pour le gain du tournoi de Rishon Le Zion mardi soir contre Israël.

Neuf matchs de préparation, neuf victoires: les Belgians Lions sont restés sur la voie du succès, dimanche après-midi, à Tel Aviv où ils participent au tournoi disputé dans la coquette salle du Maccabi Rishon Le Zion. Une dernière rencontre est programmée, mardi à 19h30 (18h30 belges), avant leur retour au pays, mercredi matin, et le début des matchs officiels sur la route de l’Euro 2013. Ce sera contre une équipe d’Israël au grand complet, avec sa star NBA Omri Casspi (Cleveland), soit un test comparable à une confrontation d’une vraie compétition.

Roumanie - Belgique : 61-83

Belgique: 8 sur 22 à 3 pts; 20 sur 36 à 2 pts; 19 lf sur 28; 32 rbs; 20 ass; 20 fautes - VAN ROSSOM 13, Beghin 0, Mwema 15, TABU 16, Marnegrave 3, MUYA 7, MUKUBU 5, Gillet 8, DE ZEEUW 7, DRIESEN 7, Iarocevitch 2.

La première mi-temps de ce match amical face à la Roumanie fut dominée dans l’ensemble par les Belgian Lions qui ne purent toutefois dégager un avantage supérieur à cinq unités et qui regagnèrent les vestiaires avec le maigre pécule de deux points, sur un score de 35-37 témoin de l’âpreté des deux défenses. Car ces Roumains développaient un jeu comparable à celui de nos représentants avec un trio de “petits formats” véloces et hargneux comme premier bouclier, tout en s’appuyant sur les 2,21 m du pivot Dragusin qui fit de la raquette belge sa seconde résidence. Mais il n’y avait pas que nos grands qui souffraient (Driesen, puis Beghin signalés à 3 fautes) car les Roumains se révélaient rugueux et peu enclins aux expressions d’urbanité, la main de Mwema, la nuque de Marnegrave, la mâchoire de Mukubu et la lèvre inférieure de Van Rossom pouvant en témoigner tour à tour. Mais cette partie jouée dans l’indifférence générale d’un lendemain de Chabbat était plaisante et fort disputée, ce qui constitue une excellente préparation avant les échéances de la campagne de qualification (15 août-11 septembre).

Si les Roumains prirent un léger ascendant dès la reprise (38-37), la détermination et le talent de Van Rossom et Tabu, ajoutés à l’énergie dépensée sans compter par tous leurs partenaires et la réussite à 3 points signée... Driesen (2,16m !), procurèrent un avantage appréciable aux Belges, pointés à 51-63 à la demi-heure. Les Roumains mirent cinq minutes pour marquer leurs premiers points, sur deux lancers francs qui plus est, dans le dernier quart-temps qui ne recelait plus aucun suspense sur l’issue finale, c’est-à-dire une neuvième victoire d’affilée pour les Belges en phase de préparation. L’écart grossit ainsi comme une grenouille jalouse d’un boeuf (53-77) alors qu’un sentiment de frustration rendait les Roumains plus agressifs encore, et aussi très maladroits. Par bonheur, les arbitres israéliens n’avaient pas leur sifflet en poche et la partie s’acheva sans heurts et sans reproche.