Gasparotto remporte l'Amstel Gold Race

Rédaction en ligne

dimanche 15 avril 2012, 19:32

Enrico Gasparotto a remporté l'Amstel Gold Race, au terme des 256,5 km et des 31 côtes du parcours néerlandais, devant Jelle Vanendert et Peter Sagan. Le résumé de la course

Gasparotto remporte l'Amstel Gold Race

© AFP

L'Italien Enrico Gasparotto a remporté la 47e édition de l'Amstel Gold Race (WorldTour) au terme des 256,5 km et des 31 côtes du parcours néerlandais, dimanche à Valkenburg. Le coureur de l'équipe kazakhe Astana s'est imposé au sommet du Cauberg en devançant au sprint notre compatriote Jelle Vanendert (Lotto-Belisol) et le Slovaque Peter Sagan (Liquigas).

Le classement

1. Enrico Gasparotto (Ita/Astana) les 256,5 km en 6h32 : 35 (moyenne 39,202 km/h)

2. Jelle Vanendert

3. Peter Sagan (Svq) à 0 : 02

4. Oscar Freire (Esp)

5. Thomas Voeckler (Fra) ;

6. Philippe Gilbert ;

7. Samuel Sanchez (Esp) ;

8. Fabian Wegmann (All) 0 : 04 ;

9. Rinaldo Nocentini (Ita) ;

10. Bauke Mollema (P-B) ;

11. Maxim Iglinskiy (Kaz) ;

12. Fränk Schleck (Lux) ;

13. Elia Favelli (Ita) ;

14. Dries Devenyns 0 : 09 ;

15. Ryder Hesjedal (Can) ;

16. Nicki Sörensen (Dan) 0 : 12 ;

17. Daniel Moreno (Esp) ;

18. Thomas Dekker (P-B) ;

19. Rui Costa (Por) ;

20. Simon Gerrans (Aus) 0 : 19 ;

(…)

Hormis une échappée matinale de neuf coureurs (avec entre autres les Belges Delfosse et Caethoven), l'épreuve a été dépourvue d'intérêt jusqu'à l'approche du final. L'abandon à 40 km de l'arrivée de l'Australien Cadel Evans, à cours de rythme, et la chute sans gravité de Jurgen Van den Broeck, qui réussissait néanmoins à réintégrer le peloton, furent les principaux faits de course à se mettre sous la dent.

Le Français Romain Bardet et l'Américain Alex Howes, les deux derniers fuyards repris peu après le Keutenberg à 10 km du terme, les escarmouches se succédèrent. Celle enclenchée en contre par Oscar Freire à 6 km du terme se révéla la plus payante. En tête avec une poignée de secondes sur Terpstra et le peloton qui suivait en abordant le Cauberg, le triple champion du monde résista jusqu'à 50 mètres du but. Le sprint lancé de très loin par Philippe Gilbert permit toutefois à l'avant-garde du peloton de remonter l'Espagnol, Gasparotto, Venendert et Sagan se montrant dans l'ordre les plus rapides.

Troisième en 2010, Gasparotto, 30 ans, dont l'un de ses principaux faits d'armes était jusqu'ici un titre de champion d'Italie sur route en 2005, a signé dimanche la première victoire d'Astana cette saison.

(belga)

Le film de la course

Km. 0 – Les 188 coureurs du peloton s'élance de Maastricht pour 256,5 km de course et 31 côtes à franchir.

Km. 20 : Kevin Hulsmans, Gregory Habeaux, Brian Bulgac, Yuriy Krivtsov et Anthony Roux lancent la 1ère attaque, qui sera vite annihilée.

Km. 40 : Romain Bardet (AG2R-La Mondiale), Peio Bilbao (Euskaltel-Euskadi), Cedric Pineau (FDJ-BigMat), Raymond Kreder et Alex Howes (Garmin-Barracuda), Simone Stortoni (Lampre-ISD) et Steven Caethoven (Accent Jobs-Willems Veranda's) reçoivent leur bon de sortie.

Km. 47 : Sébastien Delfosse (Landbouwkrediet-Euphony) et Eliot Lietaer (Topsport Vlaanderen-Mercator) rejoignent la bonne échappée pour former un groupe de 9 leaders.

Km. 72 : Au premier des trois passages au sommet du Cauberg, les 9 leaders obtiennent leur avance maximale de 13 minutes. BMC, Katusha Team et RadioShack-Nissan-Trek impriment le rythme en tête du peloton.

Km. 181 : Lors de la 2e ascension du Cauberg, le peloton est pointé à 4 : 40, alors qu'à l'arrière Cadel Evans abandonne.

Km. 219 : Seuls Stortoni, Kreder, Bilbao, Howes et Delfosse réussissent à résister à l'accélération de Bardet dans le Loorweg.

Km. 229 : Bardet remet le couvert dans le Gulperberg, autorisant seulement Howes à prendre sa roue. Le peloton est pointé à 35 secondes.

Km. 245 : Bardet passe seul en tête du Keutenberg, mais sous l'impulsion de Greg Van Avermaet l'avant garde du peloton reprend les deux derniers rescapés de l'échappée matinale.

Km. 249 : Boasson Hagen, puis Thomas Voeckler et Peter Sagan tentent de s'isoler, mais tantôt Katusha tantôt BMC veillent au grain.

Km. 250 : Oscar Freire tente sa chance à 6 km du but.

Km. 252 : Niki Terpstra part en contre alors que Freire est pointé 12 secondes devant lui.

Km. 256 : Philippe Gilbert lance le sprint depuis le pied du Cauberg. Peter Sagan, Jelle Vanendert et Enrico Gasparotto profitent de son sillage pour reprendre Terpstra puis Freire juste avant la ligne.

Gilbert voyant la victoire lui échapper se relève.

Arrivée : Enrico Gasparotto se montre le plus rapide au sprint devant Jelle Vanendert et Peter Sagan. Oscar Freire est 4e, Thomas Voeckler 5e et Gilbert 6e.