Geraint Thomas remporte le prologue du Tour de Romandie

Rédaction en ligne

mercredi 25 avril 2012, 08:31

Geraint Thomas (Sky) a remporté le prologue du Tour de Romandie (WorldTour) qui a pris son départ ce mardi à Lausanne en Suisse.

Geraint Thomas remporte le prologue du Tour de Romandie

Geraint Thomas, © AFP

Le Britannique Geraint Thomas (Sky) a remporté mardi le prologue du Tour de Romandie, un contre-la-montre de 3,34 km disputé à Lausanne, devant l'Italien Giacomo Nizzolo et le Britannique Mark Cavendish.

Viennent ensuite deux coureurs belges de la formation Omega Pharma-Quick.Step Kristof Vandewalle et Julien Vermote respectivement, 5e et 6e. Maarten Wynants, 3e Belge dans le top 20 est 18e.

Thomas, favorisé par la météo, a remporté le prologue qui se disputait sur les bords du lac Léman à Lausanne (ouest), parcourant la distance en 3 mn 29.43.

S'il a dû composer avec le vent et la fraîcheur, le Gallois de l'équipe SKy a au moins eu la chance de s'élancer avant la pluie.

Cadel Evans ne peut pas en dire autant. Dernier à s'élancer en sa qualité de tenant du titre, l'Australien a perdu 20 secondes et échoué au 80e rang. Son rival désigné pour la victoire finale, le Britannique Bradley Wiggins, a beaucoup mieux limité la casse sous la pluie. Le leader des Sky s'est classé 11e à 9 dixièmes de Thomas.

Pistard

Agé de 25 ans, Thomas s'est jusqu'ici surtout distingué sur piste. Un domaine dans lequel il excelle, comme en témoignent son sacre olympique en 2008 et ses trois titres mondiaux, à chaque fois dans la poursuite par équipes.

Même s'il se met à la route (victoire au Tour de Bavière en 2011), il continue d'exercer ses talents de pistard. Au début du mois, il avait ainsi décroché une nouvelle médaille d'or aux Mondiaux de Melbourne avec la Grande-Bretagne.

Déjà des cols

Mercredi, la première étape relie Morges à La Chaux-de-Fonds sur 184,5 km de parcours montagneux, avec des cols de 2e et de 3e catégorie. Les coureurs doivent ainsi gravir le col des Bugnenets (1.116 m) et le col de la Tourne (1.129 m) sous un ciel qui s'annonce un peu plus clément. Le parcours est considéré comme piégeux dans sa dernière partie, avec notamment la côte de La Sagne (1.158 m) à 11 kilomètres de la ligne d'arrivée.

(D'après AFP et Belga)