Boonen se rassure au Tour de Wallonie

Rédaction en ligne

samedi 21 juillet 2012, 17:56

Le Français Nacer Bouhanni a remporté la première étape du Tour de Wallonie. Tous les regards sont tournés vers Boonen, qui se teste en vue des JO.

Boonen se rassure au Tour de Wallonie

©belga

Le Français Nacer Bouhanni (FDJ-Big Mat) a remporté au sprint la 1e étape du Tour de Wallonie cycliste (2.HC), courue samedi sur la distance de 159,7 km entre Tournai et Lessines. Pour sa première course avec son maillot de champion de France sur les épaules, le coureur de 21 ans a devancé le Néerlandais Pim Lightart (Vacansoleil-DCM) et les Italiens Giacomo Nizzolo (RadioShack-Nissan) et Francesco Chicchi (Omega Pharma-Quick Step). Jens Debusschere (Lotto-Belisol) a terminé 7e et meilleur Belge.

Un groupe de 22 coureurs, dont Greg Van Avermaet, le vainqueur de l’édition 2011, était sorti du peloton après une quarantaine de kilomètres. Mais le peloton, sous l’impulsion des équipes Vacansoleil-DCM, Accent.Jobs-Willems Veranda’s et Topsport Vlaanderen-Mercator, ne laissait pas l’écart dépasser les 25 secondes et reprenait les fuyards à 81 km de l’arrivée.

Quatre bornes plus loin, Davy Commeyne (Landbouwkrediet) et Kévin Van Melsen (Accent Jobs-Willems Vérandas) tentaient leurs chances, bientot suivis par Lloyd Mondory (AG2R La Mondiale). Le trio de tête allait compter jusqu’à 4 minutes d’avance sur le peloton, où les Omega Pharma-Quick Step prenaient les choses en main, avec notamment un Tom Boonen très présent, pour favoriser les desseins de Chicchi.

Le regroupement général eut lieu à 8 km de l’arrivée. On se préparait au sprint massif, enlevé par Bouhanni, qui devient le premier leader de l’épreuve.

Boonen satisfait

Tom Boonen (Omega Pharma Quick.Step), au centre de toutes les attentions puisque le Belge n’est toujours pas sûr de participer aux JO suite à sa chute au Tour de Pologne, était satisfait à l’issue de l’étape. « Je suis satisfait de ce premier test », a-t-il déclaré après avoir effectué un important travail en tête de peloton. « Ma côte cassée n’est pas encore complètement guérie. Ce n’était pas très confortable pendant l’étape mais la douleur est tout-à-fait tolérable. »

Boonen n’a toutefois pas participé au sprint « par mesure de sécurtié pour éviter les collisions », mais a affirmé qu’il ne s’inquiétait pas de sa condition.

Dimanche, la 2e étape reliera Binche à Mettet sur 205,5 km. Le Tour de Wallonie 2012 se termine mercredi à Perwez.

(d’après belga)