Le Belge Thibaut Courtois en finale de l'Europa League

Rédaction en ligne

jeudi 26 avril 2012, 23:29

Thibaut Courtois et l'Atletico Madrid se sont qualifiés pour la finale de l'Europa au détriment de Valence. Ils rencontreront l'Athletic Bilbao, vainqueur du Sporting Portugal.

Le  Belge Thibaut Courtois  en finale de l'Europa League

Après les déboires du Real Madrid et du FC Barcelone en Ligue des champions, l'Espagne s'est offert jeudi un (petit) lot de consolation, l'Europa League, dont la finale opposera l'Athletic Bilbao à l'Atletico Madrid le 9 mai. A défaut du Clasico rêvé en finale de la C1 entre le Real et le Barça, écartés respectivement par le Bayern et Chelsea, l'Europe du football verra « l'At(h)letico » pour le gain de la petite et décriée Europa League.

L'Athletic Bilbao a validé au terme d'une rencontre palpitante son billet pour la finale de Bucarest en venant à bout (3-1) du Sporting Portugal qui s'était imposé à l'aller 2 à 1. Le club basque, finaliste malheureux de la défunte Coupe de l'UEFA en 1977, a ouvert la marque dès la 17e minute sur un superbe mouvement conclu par Susaeta, servi en retrait de la poitrine par Llorente.

Le Sporting a égalisé par le Néerlandais Van Wolfswinkel (44) qui a repris de demi-volée un ballon mal dégagé sur corner. Un avantage de très courte durée, puisque l'Athletic est repassé devant sur un nouveau service en or de Llorente pour Gomez (45+1).

A 2-1, les deux équipes étaient à égalité parfaite avant une seconde période où elles se sont neutralisées jusqu'à ce que l'excellent Llorente donne la victoire aux siens à deux minutes du coup de sifflet final.

Courtois garde ses buts inviolés

Dans l'autre demi-finale, Valence, étrillé 4-2 à l'aller à cause de sa fébrilité défensive, a dominé l'Atletico Madrid, sans marquer à l'image d'un incroyable raté de Soldado (22) qui aurait pu changer bien des choses. Mais avec son but inscrit à l'heure de jeu, l'attaquant de l'Atletico Adrian Lopez a rendu la tâche de Valence insurmontable.

A Bucarest, dans deux semaines, l'Atletico qui sera privé de son capitaine Tiago, exclu après une altercation avec Soldado, tentera de reconquérir un trophée qu'il a déjà remporté en 2010, tandis que l'Athletic Bilbao espérera donner une dimension internationale à son palmarès.

(d'après afp)